Bonjour & Bienvenue sur EOS-Numerique
Réseaux Sociaux : Follow us on Facebook Follow us on Twitter


Sign Up






Page 1 sur 10 12345 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 194
  1. #1
    Membre
    Inscription
    octobre 2009
    Localisation
    France
    Âge
    50
    Messages
    949
    Boîtier
    EOS 350D/ 400D / 450D
    Objectif(s)
    Sigma 18-50 170-500//Tam/ 10-24 28-75 70-200 70 300 70-300// canon 18 55 IS/ 55 250.

    Par défaut taille capteur FF et Aps-c, les effets

    Bonjour a tous.

    J'ai lu cet article pour me faire une idée des differences des FF et des Aps-c,
    je dois admettre que je m'y perd, je ne sais toujours pas quel est le meilleur...

    Quelqu'un pourrait'il eclairer ma lanterne ?

    Merci.




    Quel est l’impact de la taille d’un capteur sur la qualité des images ?
    La différence de taille du capteur entre APS-C et un Full frame est-elle suffisante pour apporter un
    gain qualitatif visible ? Pour avoir les bonnes réponses à ces questions, il suffit de faire référence
    aux notions de base de la photométrie.
    Lorsqu’on compare le capteur d’un compact de la taille d’un ongle et le capteur d’un reflex moyen
    format de la taille d’une carte de crédit, le gain qualitatif est évident et indiscutable. Mais lorsqu’on
    compare deux appareils dont les surfaces de capteur sont assez proches comme celle d’un
    APS-C et
    celle d’un "
    full frame", d’une part, le gain qualitatif devient plus difficile à mettre en évidence et
    d’autre part, la nature de ce gain qualitatif est difficile à définir par le photographe qui pourtant sait
    donner des noms à l’amélioration visible du rendu en l’appelant modelé, velouté ou propreté de
    l’image.

    Cet article ne décrit que le gain en plage tonale en fonction de la taille du capteur. Pour une
    comparaison plus généraliste, consulter la page sur .


    Un grand capteur collecte plus de lumière
    Commençons par une comparaison basique en utilisant le même objectif sur les deux boîtiers. On
    constate que le 24 x 36 utilise le maximum du cercle image alors que l’APS-C n’en utilise qu’une
    petite partie. La différence de taille des capteurs se traduit par une simple différence de champ d’un
    rapport 1,6 dans notre exemple. Ce coefficient qui est le rapport entre les dimensions du capteur
    s’appelle le facteur de recadrage (Crop Factor). Dans cet article, nous adopterons le facteur de
    recadrage de 1,6 de la marque Canon, mais d’autres marques proposent des coefficients plus ou
    moins proches.

    Fig. 1. L’APS-C ne reproduit que 40 % de l’image d’un 24 x 36.
    On pourrait arrêter là la comparaison et ne tenir compte que de la perte de champ. Mais plus loin
    dans cet article, c’est la différence d’information lumineuse entre les deux capteurs que nous allons
    mettre en évidence et non plus la différence de champ.
    Le capteur 24 x 36 recueille le maximum du flux lumineux disponible dans le cercle d’image.
    L’APS-C en recueille beaucoup moins. C’est normal puisque dans ce cas le flux lumineux doit
    pourvoir à l’éclairement d’une surface plus petite !

    On constate que l’angle de champ est proportionnel aux dimensions du capteur. Il en va de même
    pour le flux lumineux (le nombre de photons !) qui est proportionnel à la surface éclairée. La
    surface du capteur du 24 x 36 étant 2,56 fois plus grande que celle de l’APS-C, le flux lumineux
    collecté est 2,56 fois plus important.
    Fig. 2. L’APS-C n’a besoin que de 40 % du flux lumineux nécessaire au 24 x 36 pour maintenir le
    même éclairement.


    Quelques rappels de photométrie
    Pour la suite de cet article, il est indispensable d’avoir assimilé au moins deux notions
    fondamentales de photométrie. La première est de bien faire la distinction entre une ouverture
    absolue (f/N) et son ouverture relative (1/N) utilisée comme un élément de l’exposition. Je vous
    invite à consulter les liens suivants si nécessaire
    L’ouverture en photographie
    La distance focale
    La seconde est de bien faire la distinction d’une part entre l’
    éclairementdu capteur qui est un
    paramètre de l’exposition et d’autre part le
    flux lumineuxintercepté par le capteur qui correspond à
    l’énergie lumineuse captée. Ce qu’il faut retenir c’est que plus le capteur est grand, plus il capte de
    flux lumineux alors que l’éclairement est une notion indépendante de la taille du capteur. Ces deux
    notions sont développées sur les liens suivants :
    L’éclairement en lux
    Le flux lumineux en lumen
    Un dernier point. Cet article utilise les dénominations officielles de chaque grandeur. Ainsi
    l’ouverture relative s’écrit 1:2,8 et non pas f:2,8. Le f/nombre est noté N. L’indice d’exposition
    s’écrit Ei et non pas IL (obsolète).



    Comparer deux images de champ identique
    Puisque le grand capteur recueille plus de photons, essayons de le mettre en évidence. Pour cela,
    nous allons désormais comparer sur les deux boîtiers la formation d’une image ayant exactement le
    même champ et la même perspective. Pour obtenir la même perspective, il suffit de se placer au
    même point de vue. Pour obtenir le même angle de champ, il faut utiliser une distance focale plus
    courte sur le petit capteur. Si on utilise un 80 mm sur le 24 x 36, ce sera un 50 mm sur l’APS-C
    (facteur de recadrage Canon de 1,6 qui donne des chiffres ronds) . Bien évidemment, les paramètres
    d’exposition sont identiques sur les deux boîtiers : même temps de pose et même ouverture, mais
    aussi même sensibilité ISO.

    Fig. 3. La notion de conversion de focale ne concerne que la mesure de l’angle de champ.
    La première constatation est que pour maintenir la bonne exposition, c’est-à-dire un éclairement
    constant, le boîtier utilisant la plus grande focale, utilise un diamètre de diaphragme réel 1,6 fois
    plus grand. C’est pour cette raison que les profondeurs de champ varient avec les formats de
    capteur. Mais attention le Bokeh du 24 x36 ne sera pas meilleur que celui de l’APS-C. Il y a
    simplement un décalage de focale.

    La seconde constatation est que cette plus grande ouverture permet de laisser passer un flux
    lumineux plus important. En fait, le flux lumineux intercepté par le capteur est 2,56 fois plus
    important (1,6 au carré). L’image du 24 x 36 est donc bien plus riche en informations lumineuses
    que l’image de l’APS-C.

    Fig. 4. Pour assumer un éclairement constant sur le capteur, le modèle APS-C est obligé de réduire
    le flux lumineux qui traverse l’objectif de 40 %. Le diamètre du diaphragme est réduit de 1,6 et
    donc la surface d’ouverture est réduite de 2,56 (40 %).

    A ce stade, on peut résumer la différence entre les deux formats comme un simple décalage de
    distance focale et donc les images formées ne sont pas identiques. La différence de focale couplée à
    une différence d’ouverture absolue du diaphragme entraîne deux conséquences : la profondeur de
    champ est différente et l’information lumineuse disponible est différente.
    Cette différence d’information lumineuse se traduit par des gradations plus précises (plus de
    quantification disponible et moins de bruit). S’il est facile d’expliquer ce gain qualitatif, il est plus
    difficile de l’estimer ou de le mesurer. Alors, continuons nos investigations pour voir dans quelles
    proportions l’image est meilleure.


    Comparer deux images strictement identiques
    Dans ce dernier comparatif, nous allons tenter de former sur le 24 x 36 une image physiquement
    identique à celle formée sur l’APS-C. Tous les paramètres physiques doivent être identiques. En
    particulier, nous allons imposer une ouverture de diaphragme strictement identique sur les deux
    boîtiers quitte à fausser l’exposition sur le 24 x 36. Ce n’est qu’une étape provisoire pour bien
    comprendre la procédure. Nous rétablirons par la suite la bonne exposition.

    Pour obtenir sur le 24 x 36 la même ouverture physique que sur l’APS-C, c’est-à-dire un diamètre
    réel de 18 mm (fig. 5), il faut ramener l’ouverture relative qui était de 1:2,8 vers 1:4,48. En fermant
    ainsi le diaphragme, on sous-expose d’un cran + 1,3 de cran d’indice d’exposition.
    Voir ici pourquoi le passage de 2,8 à 4,48 donne un
    décalage d’indice d’exposition de 1,36 Ei.
    Les deux capteurs reçoivent désormais un flux lumineux strictement identique (et une profondeur
    de champ identique). C’est cette exposition faussée qui va nous servir d’échelle de mesure pour
    estimer la perte d’information subie par le plus petit des deux capteurs.

    Fig. 5. Sur les deux capteurs, les flux lumineux sont identiques (même information lumineuse). Mais
    ramener le flux lumineux du 24 x 36 identique à celui de l’APS-C n’est possible qu’en acceptant
    une exposition incorrecte.
    En sous-exposant l’image d’un peu plus qu’un diaphragme (1,36 pour être précis)) avec le FF, on
    mime parfaitement les capacités techniques d’un APS-C. La perte qualitative pour ramener l’image
    à la bonne exposition correspond à la différence qualitative entre ces deux formats. L’image est
    ramenée à la bonne exposition en amplifiant la luminosité d’un 1,36 cran de sensibilité ISO.

    Fig. 6. Pour retrouver une exposition correcte, il faut monter la sensibilité ISO à 256, soit 1,36 cran
    de sensibilité (tous les appareils ne proposent pas de telles sensibilités intermédiaires). Les deux
    capteurs reçoivent exactement la même information lumineuse et l’aspect qualitatif est comparable.

    Conclusion
    La perte qualitative d’un capteur de taille APS-C par rapport à un capteur full frame peut s’exprimer
    comme la perte qualitative correspondant à l’élévation de la sensibilité de 100 ISO à 256 ISO (256
    = 100 x 2
    1,36). Notons que cette perte n’est pas très importante, car généralement on estime gênante
    les pertes de transition et la montée du bruit après 3 ou 4 crans de sensibilité ISO. Mais cette perte
    existe bel et bien et cette minime différente de rendu peut être importante pour les photographes qui
    sont attachés à ce qu’on appelle le modelé.
    Une autre façon d’exprimer cette différence est de dire que le petit capteur perd 1 cran 1 tiers de
    sensibilité ISO par rapport au plus grand.

    Cette démonstration a le gros avantage de se libérer de l’influence de la taille et du nombre des
    photosites qui eux aussi jouent un rôle important dans la richesse de l’information. L’avantage d’un
    capteur de grande surface n’est pas uniquement lié à la possibilité d’y placer des photosites de plus
    grande taille, mais est lié à la quantité de lumière que sa surface permet de collecter.


    Epilogue sur la sensibilité
    Plusieurs facteurs influencent la sensibilité d’un capteur et donc sa disposition à collecter beaucoup
    d’informations lumineuses.

    Rendement quantique
    Le premier est le rendement quantique ou efficacité électronique du photosite (Quantum efficiency)
    C’est son aptitude à récupérer des électrons sous l’influence de la lumière. Et notamment à
    récupérer un seul électron sous l’exposition d’un minimum de photons. En 2011, ce rendement
    avoisine les 35 % avec une limite physique autour de 70 %. A chaque génération de nouveau
    capteur, ce paramètre progresse légèrement.

    La Capacité électronique maximale
    Le deuxième est la capacité électronique maximale du photosite (Full well capacity). C’est
    l’aptitude à récolter le plus grand nombre possible d’électrons. Ce paramètre est directement lié à la
    taille du photosite. Plus il est grand, plus il est capable d’interpréter une luminance élevée. Et par
    conséquent, plus il délivre une large plage dynamique et enregistre de petites variations de
    luminance. La taille du capteur influence la sensibilité.

    La taille du capteur
    Le troisième est la taille du capteur. Plus il est grand, plus le cercle de confusion est grand, et plus il
    est alimenté par un grand nombre de photons. Le cercle de confusion reproduit alors une luminance
    plus précise. Plus le capteur est grand, plus il sait enregistrer de faibles variations de luminance. La
    taille du capteur influence une sensibilité géométrique.

    Les capteurs de grande taille peuvent ainsi cumuler DEUX caractéristiques qui favorisent des
    images fines, d’abord la précision des luminances directement due à la taille du capteur et ensuite la
    possibilité de placer des photosites de plus grandes tailles.
    Dans cet article, la comparaison porte sur deux boîtier équipés de photosites de même taille et de
    même génération pour bien dégager l’influence de la taille du capteur. Dans la vraie vie, si on
    compare un full-frame avec un APS-C, les générations ne seront certainement pas juxtaposables et
    la taille des photosites a de grandes chances d’être différente.


  2. #2
    Modéraleur Avatar de Fredo_45
    Inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Sologne
    Âge
    54
    Messages
    30 046
    Boîtier
    7D MK II,1DS MK II,50D, 400D
    Objectif(s)
    28 2.8/50 1.4/85 1.8/100 2.8/135 2.8 SF/28-75/24-105L/70-200 L f4/200 2.8 L/120-400
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Le meilleur c'est le boitier que l'on a et que l'on sait utiliser. Le meilleur est pas le boitier de toute façon, mais un truc vachement dur a avoir, c'est un bon photographe créatif et sachant composer ...

  3. #3
    Abonné Avatar de Boozoo
    Inscription
    mai 2015
    Localisation
    IdF
    Messages
    3 030
    Boîtier
    Canon
    Objectif(s)
    Canon & Tamron
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Lorsque je vois certains clichés ici et là pris avec du matériel moins bon que le mien, et je suis loin d'avoir le haut de gamme, je préfère sortir pour améliorer ma pratique que de sortir la CB...

    Comme certains/certaines le disent clairement ici, si on souhaite changer de matériel sans avoir un but précis c'est que, bien souvent, on en a pas besoin .
    Ma galerie photos c'est ici !

  4. #4
    Membre Avatar de Balilaï
    Inscription
    avril 2009
    Localisation
    Casamance
    Messages
    7 581
    Boîtier
    50D / G12 / Wiko
    Objectif(s)
    50, 24-105, 100-400

    Par défaut

    Mais non, vous êtes tous à coté de la plaque :
    le meilleur, c'est celui des autres !

    C'est pour ça qu'ils font de plus belles photos

  5. #5
    Membre
    Inscription
    octobre 2009
    Localisation
    France
    Messages
    232
    Boîtier
    EOS 40D
    Objectif(s)
    EF-S 17-85 | EF 100 macro | Sigma 70-300 F4-5.6 DL

    Par défaut

    Résumer la question à "quel est le meilleur" est un peu raide comme approche (meilleur pour faire quoi?). Disons que les capteurs FF sont plus chers. Ça peut donner un indice.

    L'article excipé me semble aller assez loin sur les détails et les raisons. Peut-être est-ce la synthèse qui est recherchée ?

    Du point de vue du capteur, les FF ont les avantages suivants:
    * ils sont mieux à même de rendre les nuances dans les transitions entre les zones nettes et floues d'une image, et d'avoir des flous de mise au point (bokeh) plus "savoureux"
    * ils sont plus efficaces pour travailler en condition de luminosité basse
    * ils sont moins sensibles à la diffraction lumineuse grâce à des photosites plus larges (une partie de cet avantage étant perdu par le fait que la profondeur de champs sera plus basse)
    * à nombre de pixel équivalent, ils seront moins exigeants sur la qualité de l'optique

    Les capteurs APS-C sont des capteurs plus petits que des capteurs FF. De mon point de vue, ils n'ont guère d'avantage du point de vue du capteur. Mais finalement le capteur est dans un boîtier, cela constitue un tout, et là les appareils à capteurs APS-C marquent des points:
    * ils sont plus légers et moins onéreux
    * de par la taille plus réduite de leur obturateur, les appareils APS-C ont des vitesses de prise de vue plus rapides (rarement utile) mais surtout une synchro flash plus rapide (plus utile)
    * de par la taille plus réduite de leur miroir plus petit, ils autorisent des prises de vue en rafale à des cadences plus élevées que les appareils FF (hormis le très haut de gamme)
    * on peut monter dessus des objectifs dédiés aux petits capteurs, objectifs là encore pus légers et moins onéreux
    * on peut monter également tout objectif qui conviendrait à un FF (l'inverse n'est pas vrai)

    Les boîtiers à capteur FF ont également un avantage:
    * les viseurs sont plus confortables (plus "grands")

    À noter enfin l'influence d'un facteur de conversion de focale (mais à relativiser): une focale de 100 mm (au sens optique) monté sur un APS-C donnera un résultat équivalent à une focale de 160 mm montée sur un FF (facteur de x1,6). C'est un avantage autant qu'un inconvénient : si on souhait utiliser des focales longues (type télé) c'est un avantage; si l'usage se reporte sur une focale courte (de type grand angle), c'est un inconvénient. Là où je relativise, c'est qu'il sera toujours possible sur un FF généreux en pixel de recadrer a posteriori pour retrouver une image plus ressérée. La combine ne marche pas en APS-C.

  6. #6
    Membre
    Inscription
    octobre 2009
    Localisation
    France
    Âge
    50
    Messages
    949
    Boîtier
    EOS 350D/ 400D / 450D
    Objectif(s)
    Sigma 18-50 170-500//Tam/ 10-24 28-75 70-200 70 300 70-300// canon 18 55 IS/ 55 250.

    Par défaut

    Merci pour toutes vos reponses.


    myosis, je m'etais fait a peu pres les memes raisonnements.

    C''est un peu ce que j'avais en tete, toutes ces reponses.


    Ce qui me turlupine, c'est l'histoire de la quantité de luminosité que reçoit les deux type de capteur, l'un en reçoit plus que l'autre, apparement, ou je me trompe ...

    Je cite:
    La seconde constatation est que cette plus grande ouverture permet de laisser passer un flux
    lumineux plus important. En fait, le flux lumineux intercepté par le capteur est 2,56 fois plus
    important (1,6 au carré). L’image du 24 x 36 est donc bien plus riche en informations lumineuses
    que l’image de l’APS-C.

    Fig. 4. Pour assumer un éclairement constant sur le capteur, le modèle APS-C est obligé de réduire
    le flux lumineux qui traverse l’objectif de 40 %. Le diamètre du diaphragme est réduit de 1,6 et
    donc la surface d’ouverture est réduite de 2,56 (40 %).

  7. #7
    Membre
    Inscription
    octobre 2009
    Localisation
    France
    Âge
    50
    Messages
    949
    Boîtier
    EOS 350D/ 400D / 450D
    Objectif(s)
    Sigma 18-50 170-500//Tam/ 10-24 28-75 70-200 70 300 70-300// canon 18 55 IS/ 55 250.

    Par défaut

    Merci pour toutes vos reponses.


    myosis, je m'etais fait a peu pres les memes raisonnements.

    C''est un peu ce que j'avais en tete, toutes ces reponses.


    Ce qui me turlupine, c'est l'histoire de la quantité de luminosité que reçoit les deux type de capteur, l'un en reçoit plus que l'autre, apparement, ou je me trompe ?

  8. #8
    Modérateur Avatar de Mnemmeth
    Inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Graz, Autriche
    Âge
    46
    Messages
    14 919
    Boîtier
    7D, 5D3 a peine deballe
    Objectif(s)
    8mm FE; Tok 12-24 F4; Zeiss 21mm; Can 35F2, 50F1.8, 85F1.8, 100L macro, 70-200F4 IS
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Un flux lumineux c'est une quantite de lumiere (ou de photons) par unite de surface. Si ton photosite est plus grand il capte plus de lumiere CQFD.

    De plus ayant des photosites plus grand le fill factor est aussi meilleur (le fill factor prend en compte tout le photosite y compris ce qu'il y a entre 2 photosites qui sont couverts par les niveaux de metal). Proportionnellement si le photosite est plus grand l'impact de ce qui est autour est moindre

    Si un capteur FF est plus cher contrairement aux idees recues ce n'est pas parce qu'il est meilleur. Les techno de fabrications sont les memes entre un apsc un FF et un capteur de smartphone. Ce qui plombe le prix c'est la surface utilisee car dans l'industrie microelectronique ce qui compte c'est la surface de la puce ou la part de silicium consommee, or FF est plus grand que apsc qui est plus grand que smartphone. Sur un wafer de 200mm de diametre, on place 15 puce FF ou 30 puces APSC ou une grosse centaine de puces de smartphone et il faut le meme temps (un mois en gros) pour faire un wafer FF ou un wafer de smartphone. Les prix varient en fonction de la surface CQFD.

    Le second point c'est le rendement. La encore on pense par unite de surface. Un element important en lithographie (technique pour faire les capteurs) on raisonne en quantite de poussieres de telle taille par unite de volume ou de surface. Si on a une fab qui a 10 poussieres de 1micron par m2 (exemple) et que par malchance ca se rassemble sur un wafer ... alors dans le pire des cas on aura une poussiere pour un capteur sur le wafer. Dans le FF on aura 10 capteurs defaillants sur 15 (rendement de 33%) 10 sur 30 (66%) pour l'apsc et 10/100 pour le smartphone (90%) , donc on ne garde que 33% ou 66% ou 90% des puce pour un seul wafer. Les puces non fonctionnelles sont jetees -> le cout du FF augmente cqfd on arrive facilement a x2 niveau cout de fabrication entre FF et Apsc

    J'aime pas les raisonnement a cadrage identique ca biaise le discours

    PS tu peux envoyer le lien de l'article ? stp

  9. #9
    Membre Avatar de Thomas Anderson
    Inscription
    avril 2013
    Localisation
    Zion
    Âge
    47
    Messages
    5 885
    Boîtier
    Rolleiflex T - Minolta XG 9 & X-700
    Objectif(s)
    Tessar f/3.5 - MD 50 f/1.7

    Par défaut

    Coucou,

    Nous avions un peu débattu ici:

    Le très long pavé avec photos à l'appui, répond à une question similaire à la tienne, en gros, la différence aps-c versus 24X36, 17-55 sur aps-c, versus 24-105 sur 24X36, et quelques généralités sur les deux formats. Propos étayés en photo de terrain, plus clair que de longs discours et plus parlant que des théories et des mires planes:

    https://www.eos-numerique.com/forums...eos-7d-242946/

  10. #10
    Membre
    Inscription
    juillet 2010
    Localisation
    Bruxelles
    Âge
    65
    Messages
    4 685
    Boîtier
    Eos 7D - 100D
    Objectif(s)
    11-16 / 17-55 / 15-85 / 100L / 70-300

    Par défaut

    @Mnemmeth: très intéressant! J'avais la notion mais là, c'est précis! Merci.

    @Retz: si je considère les boîtiers de ton profil, il est clair que n'importe quel boîtier actuel est en progrès sensible. J'ai moi-même encore un 450D et si je compare avec mon 7D de la première génération, il y a un monde de différence en sensibilité, bruit, définition, etc. (On parle bien du capteur).

    On comprendra aisément que les nouveaux boîtiers (80D, 7DII, 760D, etc.) sont encore plus performants.

    Et le FF, c'est encore un pas au dessus.
    Je peux te garantir que quand je vois les photos d'enfants que mon neveu fait avec son 5DII avec un bon caillou dessus... c'est pas un 7D!

    Bref, on peut parler technique des jours entiers, mais comme écrivent les autres plus haut, c'est dans la pratique que se fait la différence.

    Les règles par ordre d'importance:
    1. un bon sujet;
    2. une bonne lumière;
    3. un bon matos.

    Sans les points 1 et 2, pas la peine d'ouvrir le portefeuille.

  11. #11
    Modérateur Avatar de Mnemmeth
    Inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Graz, Autriche
    Âge
    46
    Messages
    14 919
    Boîtier
    7D, 5D3 a peine deballe
    Objectif(s)
    8mm FE; Tok 12-24 F4; Zeiss 21mm; Can 35F2, 50F1.8, 85F1.8, 100L macro, 70-200F4 IS
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Citation Envoyé par Thomas Anderson Voir le message
    Coucou,

    Nous avions un peu débattu ici:

    Le très long pavé avec photos à l'appui, répond à une question similaire à la tienne, en gros, la différence aps-c versus 24X36, 17-55 sur aps-c, versus 24-105 sur 24X36, et quelques généralités sur les deux formats. Propos étayés en photo de terrain, plus clair que de longs discours et plus parlant que des théories et des mires planes:

    https://www.eos-numerique.com/forums...eos-7d-242946/
    pffff espece de photographe ! faut de la physique y a que ca de vrai (ou de maths ca marche aussi )


    SRT100: de rien

  12. #12
    Abonné Avatar de francoistn
    Inscription
    août 2009
    Localisation
    Auvers
    Âge
    60
    Messages
    4 834
    Boîtier
    1 DX
    Objectif(s)
    24-70 f4 IS L, 16-35 f4 IS L, 70 200 F4 L, 100 mm L f2,8 ,150-600 sigma Sport
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Citation Envoyé par Balilaï Voir le message
    Mais non, vous êtes tous à coté de la plaque :
    le meilleur, c'est celui des autres !

    C'est pour ça qu'ils font de plus belles photos
    ah non,... le meilleur materiel c'est moi qu'il l'ai !..
    Je rigole evidement.

    En photo, faut d'abord connaitre son materiel pour mieux l'oublier et FF ou APS-C. Oui le FF est meilleur en qualité technique.
    mais une photo, c'est 5% de technique et 95 % d'artistique ... et grand merci, ca ne s'achete pas ... quoi que pour certains ca ne fera pas de mal ...
    Alors achetons suivant nos finances du moment et faisons nous plaisir

  13. #13
    Abonné Avatar de dkeith
    Inscription
    avril 2011
    Localisation
    Chartres
    Âge
    59
    Messages
    5 872
    Boîtier
    FF
    Objectif(s)
    de quoi faire de la macro et de l'animalier
    Mes photos publiées

    Par défaut

    en animalier, je serais beaucoup moins formel... une rafale de 10 i/s associé à un AF perfomant, une bonne montée en iso et un buffer costaud sera certainement primordial pour la prise de vue et si en plus on peut mettre le sujet en scène avec une certaine esthétique, on ne pourra pas forcément utiliser le premier boitier venu... même si les différences commencent à se gommer
    suivez-moi sur mon site, ma page facebook et sur flickr

  14. #14
    Abonné Avatar de francoistn
    Inscription
    août 2009
    Localisation
    Auvers
    Âge
    60
    Messages
    4 834
    Boîtier
    1 DX
    Objectif(s)
    24-70 f4 IS L, 16-35 f4 IS L, 70 200 F4 L, 100 mm L f2,8 ,150-600 sigma Sport
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Quand on connaît très bien un super matériel, ça aide quand même. .. je suis bien placé pour le dire.
    D accord avec toi dkeith

  15. #15
    Abonné Avatar de francoistn
    Inscription
    août 2009
    Localisation
    Auvers
    Âge
    60
    Messages
    4 834
    Boîtier
    1 DX
    Objectif(s)
    24-70 f4 IS L, 16-35 f4 IS L, 70 200 F4 L, 100 mm L f2,8 ,150-600 sigma Sport
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Il y a des photos que je ne pouvais pas faire avec mon 7D que je vais pouvoir faire avec mon 1d. .
    Mais effectivement ce n est pas 100 % des photos

  16. #16
    Membre Avatar de Balilaï
    Inscription
    avril 2009
    Localisation
    Casamance
    Messages
    7 581
    Boîtier
    50D / G12 / Wiko
    Objectif(s)
    50, 24-105, 100-400

    Par défaut

    Citation Envoyé par dkeith Voir le message
    en animalier, je serais beaucoup moins formel... une rafale de 10 i/s associé à un AF perfomant, une bonne montée en iso et un buffer costaud sera certainement primordial pour la prise de vue et si en plus on peut mettre le sujet en scène avec une certaine esthétique, on ne pourra pas forcément utiliser le premier boitier venu... même si les différences commencent à se gommer
    Des exemples ?

  17. #17
    Abonné Avatar de dkeith
    Inscription
    avril 2011
    Localisation
    Chartres
    Âge
    59
    Messages
    5 872
    Boîtier
    FF
    Objectif(s)
    de quoi faire de la macro et de l'animalier
    Mes photos publiées

    Par défaut

    les exemples.... du colvert qui s'envole au début avec un 500D, la galère pour l'avoir sur les collimateurs et le garder... avec le 7D II, je fais ma rafale sur un sujet très rapide - le boitier me permet de capturer des attitudes ou mouvements que je ne pourrais pas anticiper et en plus à peine visibles à l'oeil....
    suivez-moi sur mon site, ma page facebook et sur flickr

  18. #18
    Membre Avatar de Thomas Anderson
    Inscription
    avril 2013
    Localisation
    Zion
    Âge
    47
    Messages
    5 885
    Boîtier
    Rolleiflex T - Minolta XG 9 & X-700
    Objectif(s)
    Tessar f/3.5 - MD 50 f/1.7

    Par défaut

    Toujours pour alimenter le débat,

    On joue ici: https://www.eos-numerique.com/forums...lontes-245953/

    On s'étripe là: https://www.eos-numerique.com/forums...ark-ii-265575/

    On s'interroge de ce côté: https://www.eos-numerique.com/forums...umiere-232035/

    Et je vous invite à lire ceci: [ le format APSC ] ... supérieur en Paysages ? Pourquoi oui.

    Et ceci: Canon 7DII Review Clarkvision.com: Camera Review and Sensor Analysis Series, Canon 7D Mark II


    Enfin, histoire de vous mettre le ravioli en ébullition, un 5Ds/5DsR a la même densité de pixels qu'un 7D mark II, lequel est le meilleur?

  19. #19
    Membre Avatar de Balilaï
    Inscription
    avril 2009
    Localisation
    Casamance
    Messages
    7 581
    Boîtier
    50D / G12 / Wiko
    Objectif(s)
    50, 24-105, 100-400

    Par défaut

    Citation Envoyé par dkeith Voir le message
    les exemples.... du colvert qui s'envole au début avec un 500D, la galère pour l'avoir sur les collimateurs et le garder... avec le 7D II, je fais ma rafale sur un sujet très rapide - le boitier me permet de capturer des attitudes ou mouvements que je ne pourrais pas anticiper et en plus à peine visibles à l'oeil....
    Oui, si tu le dis mais j'aimerais voir un vrai exemple ! ( en image par exemple)

  20. #20
    Membre
    Inscription
    octobre 2009
    Localisation
    France
    Âge
    50
    Messages
    949
    Boîtier
    EOS 350D/ 400D / 450D
    Objectif(s)
    Sigma 18-50 170-500//Tam/ 10-24 28-75 70-200 70 300 70-300// canon 18 55 IS/ 55 250.

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mnemmeth Voir le message

    PS tu peux envoyer le lien de l'article ? stp
    Malheureusement c'est un article copié, dont je n'ai pas gardé le lien.

    Merci pour ta reponse, et celle de tous les participants.

    De bonne reponse de la part de Thomas Anderson, et de bon liens, ca va me faire reflechir.

 

 
Page 1 sur 10 12345 ... DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. difference taille capteur et ouverture.
    Par lolhangman dans le forum Discussions techniques
    Réponses: 19
    Dernier message: 09/08/2012, 09h54
  2. Taille du capteur
    Par fudebu dans le forum Discussions générales
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/05/2010, 16h41
  3. Taille du capteur
    Par Mixcoatl dans le forum Discussions générales
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/08/2007, 12h55
  4. taille de capteur
    Par jipo1012 dans le forum Discussions générales
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/05/2007, 22h02
  5. Fonctionnement du capteur et taille de sortie
    Par xavierb dans le forum Discussions générales
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/12/2006, 14h52

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 21h36.
Powered by vBulletin® Version 4.2.3
Copyright © 2020 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Search Engine Optimisation provided by DragonByte SEO (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2020 DragonByte Technologies Ltd.
Auto Closing Of Threads provided by Threads Auto Close (Lite) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2020 DragonByte Technologies Ltd.
Copyright © Eos-numerique 2004-2017
vBulletin Skin By: PurevB.com