Bonjour & Bienvenue sur EOS-Numerique
Réseaux Sociaux : Follow us on Facebook Follow us on Twitter


Sign Up






Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 40 sur 59
  1. #21
    Membre
    Inscription
    février 2019
    Localisation
    LOIRET
    Âge
    61
    Messages
    119
    Boîtier
    1100 D
    Objectif(s)
    18 - 200 mm

    Par défaut

    BONJOUR merci pour ta réponse

    oui je shoot souvent en raw, d'abord et surtout j'apprends à me servir de mon appareil et pour le moment pour moi c'est le plus simple*

    hier j'ai fait quelques photos en CA elles s'affichaient sur mon apn mais pas sur mon ordi. je n'ai pas pu les ouvrir je travaille sur windoos 10, et ceci m'arrive souvent meme lorsque je tente d'autres, rauw + l c
    ça fonctionne

    mais j'aimerai essayer autre chose que du raw mais souvent je ne peux pas les lire sur mon pc
    merci
    bonne journée


  2. #22
    Membre
    Inscription
    février 2019
    Localisation
    LOIRET
    Âge
    61
    Messages
    119
    Boîtier
    1100 D
    Objectif(s)
    18 - 200 mm

    Par défaut

    bonjour
    merci pour ta réponse

  3. #23
    Membre
    Inscription
    février 2019
    Localisation
    LOIRET
    Âge
    61
    Messages
    119
    Boîtier
    1100 D
    Objectif(s)
    18 - 200 mm

    Par défaut

    ok merci pur ta réponse

  4. #24
    Abonné Avatar de beocien
    Inscription
    décembre 2005
    Localisation
    Bayonne
    Âge
    70
    Messages
    5 638
    Boîtier
    1DX
    Objectif(s)
    16x35 2.8 II 17x40 70x200 f/2.8 100x400 ecran calibre TAMRON 150-600
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Bonjour


    J ai mis un certain temps a saisir ce qu etait la question.................


    nelly45 tu devrais creer ton propre post !!!





  5. #25
    Abonné
    Inscription
    juillet 2010
    Localisation
    Bruxelles
    Âge
    65
    Messages
    4 450
    Boîtier
    Eos 7D - 100D
    Objectif(s)
    11-16 / 17-55 / 15-85 / 100L / 18-55 STM
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Citation Envoyé par nelly45 Voir le message
    ...

    mais une autre question, parmi tant d'autres, me taraude. pourquoi obligatoirement faire des retouches sur une photo que personnellement je trouve inutile. je pense qu'à partir du moment ou elle est réussie, à part le cadrage peut être, pourquoi faire en sorte que soit les couleurs ressortent ou autre chose.
    pour moi, mais ce que ma pensée, c'est très rare lorsque je retouche une photo qui me plait. et du coup je n'ose pas les poser moi qui ne suis qu'une débutante,
    mon premier ap a été un argentique canon en 1975. après avoir essayé les numériques compacts puis un bridge et enfin mon dernier conon après avoir longtemps stopper la photo pour différentes raisons...
    C'est en effet une autre question qui n'a rien avoir avec le débat amateur/pro évidemment:

    Traiter, retoucher, corriger ou non ses photos

    Encore faut-il s'entendre sur les termes, traiter, retoucher et corriger.

    On peut aimer l'image brute sortie de l'appareil, mais quand même effectuer une petite correction. Un recadrage, par exemple, est déjà une retouche.

    On peut aussi corriger un détail, effacer un petit élément dérangeant... là, on ne parle plus d'instantané.

    Ensuite, si on modifie la balance couleur, l'expo, les ombres et lumières, etc. si on modifie la perspective, etc. On dénature complètement l'image originale.

    En image, il n'y a que règles et exceptions.

  6. #26
    Membre
    Inscription
    mai 2019
    Localisation
    Terre
    Messages
    196
    Boîtier
    70D
    Objectif(s)
    50 f1.8 - 35 f2 - 24 f2.8

    Par défaut

    Pro ou amateur ça ne veut plus rien dire. Déjà parce que tous les codes ont été explosés par des gens qui voulaient se distancer des "normes" (ou ce qu'on pourrait dire "les règles de l'art) donc du coup tout est devenu art. Pour le meilleur et surtout pour le pire.

    En peinture c'est devenu du n'importe quoi. En photo, il faut quand même un minimum de maitrise technique mais on trouvera toujours des gugusses qui essayeront de faire passer leur incompétence pour du style.

    Après, moi qui fait exclusivement du nu et du portrait, j'ai remarqué que les gens ne jugent pas la photo pour ce qu'elle est mais simplement le modèle. En gros, si la fille est jolie, la photo plaît même si elle est techniquement et artistiquement pourrie. A l'inverse si la photo est techniquement et artistiquement belle mais la fille "banale", comme par hasard, elle récolte plus de critiques. Je l'ai remarqué à chaque fois, sur mon travail ou celui des autres. Parce que l'autre souci, c'est que peu de gens ont les compétences pour juger de la qualité et technique et artistique d'une photo. C'est donc la masse qui juge et cette masse ne juge que sur ce qu'elle voit, occultant tout le côté technique et artistique. Donc ça se limite toujours "c'est beau" ou "c'est pas beau" selon la subjectivité de chacun. Rare est l'oeil avisé qui pourra donner un avis constructif.

    Enfin, la plupart des gens confondent le goût et la sensibilité. je dirai que le « goût » et en particulier le mauvais est souvent une manière de camoufler ses incompétences. Car en fait, goût et compétences sont étroitement liés.

    Pour mieux comprendre, je vais faire le parallèle avec la peinture : pourquoi beaucoup de « peintres » (le plus souvent amateurs) préfèrent l’abstrait au figuratif ? Simplement parce que c’est plus facile. Une fleur mal dessinée ou un arbre qui penche, à la limite, ça passe la nature est parfois étrange. Un portrait mal dessiné par contre, ça se voit tout de suite et permet aussitôt de comprendre le (faible) niveau du peintre. Donc difficile de se prétendre peintre quand on ne sait pas dessiner correctement. Heureusement, l’abstrait est là pour leur sauver la mise. Tout le monde préférera peindre comme un Bouguereau qu’un Picasso s’il en avait la possibilité. Le souci c’est que pour peindre comme un Bouguereau, il faut un minimum de technique et de talent. Pour faire du Picasso non. La créativité est une chose, la manière de l’exprimer en est une autre. Donc pire : ces gens sont dans l’imitation et même plus dans la création. Parce que justement c’est accessible au commun des mortels de faire « techniquement » du Picasso alors que du Bouguereau, non. Et c’est des « peintres » comme Picasso qui donnent toute la (fausse) légitimité aux médiocres. Le pire étant la mauvaise foi de ces mauvais artistes qui sous couvert de « style » essaient de cacher leurs incompétences. Un œil pro verra tout de suite ce qui relève du style ou de l’incompétence, qui se réfugie toujours derrières des œuvres d’artistes connus qui en font (presque) autant. Sauf qu’encore une fois, la plupart sont dans l’imitation et non pas dans la création. Comme disait Dali « le premier qui peint une toile en bleu est un génie, le second est un con ». C’est tout résumé.

    En photo, en musique, etc… c’est la même chose. L’époque égocentrique que nous vivons n’aide pas non plus à l’humilité : on doit être le plus beau, le plus fort et avoir tous les talents et mieux, on se doit de l’exposer au monde entier. Alors l’un y va avec ses pinceaux, l’autre avec son appareil photo et à la première critique on a droit à « c’est mon style » ou « Untel fait la même chose et pourtant il est reconnu comme un grand, c’est vous qui ne comprenez rien» et j’en passe... Dans le premier cas c’est du déni, dans le second de l’hypocrisie car ces gens sont dans l’imitation, singeant des exceptions (hélas) reconnues.

    L’autre souci aussi étant qu’il y a plus de gens médiocres que de gens de talent. De ce fait, ces médiocres se tiennent les coudes. Il suffit d’être réellement bon et d’aller dans un forum ou un groupe ou les gens sont de véritables amateurs et leur faire comprendre (même gentiment) pour que toute la meute vous tombe dessus en vous insultant de prétentieux, d’élitiste et j’en passe. Normal, ils savent très bien au fond d’eux-mêmes qu’ils n’ont pas le niveau mais refusent de se l’avouer. Avoir du talent, de la compétence et du goût c’est être comme un miroir qui reflète la médiocrité des autres. Forcément, la jalousie et la frustration n’étant jamais très loin, les mauvais essaient au mieux de vous convaincre qu’ils ont une « autre forme « de talent et/ou pire de vous démolir.La sensibilité est une chose, elle est propre à chacun et quelque soit son niveau, rien à redire. Le souci c’est que beaucoup mélangent goût et sensibilité.

    On peut trouver une œuvre techniquement bien faite mais en être émotionnellement insensible. Mais au moins, on voit la technique et la compétence mise en œuvre pour réaliser cette œuvre. Après, quelle ne nous parle pas, c’est autre chose. Je pense que le goût c’est le résultat des compétences de l’artiste à exprimer son œuvre par les moyens techniques dont il dispose via sa sensibilité. C’est pourquoi technique et goût vont ensemble. Comment exprimer son goût, sa sensibilité si on n’a aucune technique pour le faire ? Comment pourrais je exprimer la musique que j’ai dans la tête si je ne sais pas jouer d’un instrument de musique ? C’est la même chose. L’art, quelqu’il soit demande un minimum de technique, de savoir faire. Sans cela c’est de l’imitation et/ou de l’imposture.

    Ne dit on pas d’ailleurs que c’est à l’ouvrage qu’on reconnaît le Maître ?

    Pour finir, je pense que c'est aussi une erreur de chercher à plaire. On fait de la musique, de la peinture, de la photo, etc... parce qu'on aime ça. tout simplement Après on peut vouloir partager son travail, mais où est le mal que les autres n'aiment pas? On s'en fout. On crée avant tout pour soi. Tous les gens n'aiment pas mon travail. Je m'en fous. Est ce que ça m'empêche de photographier pour autant? non, car je photographie pour mon plaisir, pas pour plaire. La différence est là aussi. C'est aussi une des raisons que j'ai toujours trouvé ça cons les "likes", ça ne sert strictement rien sauf à flatter l'égo ou créer des frustrations. Qu'une personne adore ou déteste votre travail ne vous avance pas plus. Mais encore une fois, il faut savoir dans quel but on s'investit dans son art. 



  7. #27
    Membre
    Inscription
    mai 2019
    Localisation
    Terre
    Messages
    196
    Boîtier
    70D
    Objectif(s)
    50 f1.8 - 35 f2 - 24 f2.8

    Par défaut

    Citation Envoyé par SebGo Voir le message

    J'ai voulu faire une petite expérience où j'ai montré la même photo à des personnes différentes. Parfois je disais que c’était moi qui l'avait prise, et d'autres fois je donnais le nom d'un photographe pro plus connu. Et la, dans la grande majorité des cas la photo prise par le "pro" était "vraiment bien" ou s'accompagnait de superlatifs, alors que celle que j'avais faite (mais qui était la même), ne recevait juste que des "pas mal".
    Je ne suis pas étonné, c'est "normal". J'ai fait une expérience plus ou moins similaire avec la musique. J'avais écrit le nom d'un compositeur classique dans une enveloppe et ensuite j'ai demandé à une personne dans le public de me dire quel est son compositeur classique préféré. Elle m'a dit "Mozart". j'ai ensuite ouvert mon enveloppe sur laquelle il y avait écrit "Mozart". Surprise, applaudissements et tout le tralala. Je ne suis ni mentaliste ni devin. Je suis simplement observateur de la vie. Comment j'avais deviné que j'avais 90% de chance que la personne dise "Mozart" et pas un autre?

    Simplement parce que la majorité des gens n'y connaissent pas grand chose en musique classique, sauf (si je puis dire) les grands classiques, donc les noms connus et le plus connu c'est Mozart après Bach. En fait, pour un public non spécialiste c'est une manière de ne pas passer pour un con que de citer un nom reconnu par tous. Par exemple je suis nul en science, mais si on me demande de citer un grand scientifique, comme 99% des gens je vais citer Einstein puis en cherchant un peu Newton mais même un troisième nom, j'en suis déjà incapable. Même principe pour la musique, la photo, etc...

    Donc dans ton expérience c'est le même problème. En citant un nom connu, c'est une valeur sûre, connue et reconnue, donc on a pas de risques à dire que c'est super. Toi qui n'est pas connu et reconnu, même si objectivement ton travail est super, les gens ne savent pas le juger donc pour ne pas prendre de risques, resteront très flous avec des "pas mal" pour ne pas se mouiller. Pas trop critiques pour ne pas devoir s'expliquer (avec donc le risque de montrer qu'on donne son avis sans s'y connaître en fait) et pas trop enthousiaste pour les mêmes raisons. Donc ça reste dans la plupart des cas assez "neutre".

    C'est pourquoi à mon avis cela ne sert à rien de demander l'avis des gens, parce que la grande majorité n'y connait rien. Seuls les pros d'une discipline peuvent s'extasier ou non et surtout expliquer pourquoi une oeuvre et bonne ou pas. Et encore…

    Comme je le disais plus haut, le problème aussi c'est que trop de gens cherchent à plaire. Je pense qu'on doit voir notre art de manière totalement égoiste, parce qu'il nous plaît. Un peu comme si on prépare un plat qu'on aime, mais comme on est sympa, on va le partager avec les autres. Après ceux qui aiment tant mieux, qu'ils mangent, et ceux qui n'aiment pas, ben tant pis. Qu'ils trouvent un cuisinier qui correspondent plus à leurs attentes. Tout simplement. Mais ça ne m'empêchera pas d'apprécier mon plat puisque mon but c'était d'abord de le préparer pour moi avant de le partager.

  8. #28
    Abonné Avatar de beocien
    Inscription
    décembre 2005
    Localisation
    Bayonne
    Âge
    70
    Messages
    5 638
    Boîtier
    1DX
    Objectif(s)
    16x35 2.8 II 17x40 70x200 f/2.8 100x400 ecran calibre TAMRON 150-600
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Bonjour



    manu2019 je pense un peu la meme chose de la politique et de la democratie !!!


    Le probleme c est notre culture :

    Calendrier des postes
    Cartes postales
    Reproductions de peintures
    Paysages SNCF


    .......................



  9. #29
    Abonné
    Inscription
    juillet 2010
    Localisation
    Bruxelles
    Âge
    65
    Messages
    4 450
    Boîtier
    Eos 7D - 100D
    Objectif(s)
    11-16 / 17-55 / 15-85 / 100L / 18-55 STM
    Mes photos publiées

    Par défaut

    @Manu2019
    Je cherche le rapport dans tes deux longs posts avec le fil Amateur/Pro. Je ne trouve pas.
    Tu es complètement hors sujet.

    Mais j'ai tout lu quand même et je suis au grand regret de penser que ton analyse est complètement... subjective.

    Tu as oublié le paramètre essentiel de la démarche artistique: l'émotion.

  10. #30
    Membre
    Inscription
    mai 2019
    Localisation
    Terre
    Messages
    196
    Boîtier
    70D
    Objectif(s)
    50 f1.8 - 35 f2 - 24 f2.8

    Par défaut

    Citation Envoyé par SRT100 Voir le message

    Mais j'ai tout lu quand même et je suis au grand regret de penser que ton analyse est complètement... subjective.

    Tu as oublié le paramètre essentiel de la démarche artistique: l'émotion.
    C'est justement ce que j'explique. De part le processus de création artistique qui est totalement libre mais aussi en réponse à ce résultat, la subjectivité de la perception de l'oeuvre par le spectateur, les avis n'ont aucun intérêt. Car (mais je parle pour le grand public bien sûr, pas pour les spécialistes). On est totalement dans la subjectivité. C'est ce que je disais au début de mes précédents commentaires. Pour les gens ça va se limiter à "j'aime" ou "j'aime pas". De ce fait, ça n'a aucun intérêt pour le créateur. Ca ne l'avance en rien, ne l'aide en rien.

    Mais je voulais aussi prendre le problème sous un autre angle: celui du créateur. Car on parle toujours du public qui ne sait pas séparer le bon grain de l'ivraie, etc... et donc qu'il est donc toujours coupable en quelque sorte car son jugement est dans la majorité totalement subjectif (de par ses goûts et sa sensibilité) puisqu'il n'a (en théorie) pas les connaissances techniques pour apprécier un travail bien fait même si ce dernier est émotionnellement médiocre.

    Bref, le "problème" vient aussi souvent des créateurs qui ne savent pas se contenter de créer. Beaucoup cherchent la reconnaissance. Et quelque part c'est se fourvoyer. Quand je joue du piano dans mon salon ce n'est pas pour devenir meilleur que Lang Lang et que des salles entières m'applaudissent. Mon seul but en jouant du piano tout seul dans mon salon c'est de me faire plaisir. Par conséquent je n'ai pas besoin d'un public. (et par ricochets de l'avis des gens).

    Donc on est bien dans le débat (à mon avis puéril) Pro/Amateur quand on commence à se soucier de ce que pense les autres de son travail. Car on est plus sur un plan de créativité mais de reconnaissance de son travail. Et ce n'est plus la même chose. Si on reste sur un plan purement créatif, le pro comme l'amateur s'en foutent totalement d'être considéré comme tel ou non. Leur but c'est de créer ce qu'ils aiment.

    Le problème arrive en fait quand le créateur souhaite la reconnaissance de son travail soit par vanité soit parce qu'ensuite il est dans une démarche commerciale. Mais on change donc totalement d'objectif (si je puis dire).

    Un artiste quel qu'il soit en théorie devrait s'en foutre totalement de l'avis des autres car il crée pour lui même, pour son propre plaisir. Partant de là, le débat pro/amateur n'a même pas lieu d'être dans son esprit.

  11. #31
    Abonné Avatar de francoistn
    Inscription
    août 2009
    Localisation
    Auvers
    Âge
    60
    Messages
    3 999
    Boîtier
    1 DX
    Objectif(s)
    24-70 f4 IS L, 16-35 f4 IS L, 70 200 F4 L, 100 mm L f2,8 ,150-600 sigma Sport
    Mes photos publiées

    Par défaut

    je pleure car j'ai ecrit un message qui m'a pris pas mal de temps et au moment de poster ca a du bugger car RIEN !... snif ...

    Je disais en gros que j'etais d'accord sur pas mal de choses avec Manu2019, sur la subjectivité ou la maniere que les personnes vont trouver une "belle" photo car le modele est top du top !... meme si la photo est mediocre ... Assez desolant .

    Par contre notre plus gros point de divergence vient du regard des autres sur les photos.
    Moi , je fais des photos par plaisir MAIS pour avant tout créer une émotion. Bonne ou mauvaise, je m'en fiche , mais une émotion. Je ne cherche pas forcement la "belle" photo, je vais chercher la photo qui émeut, surprend, dérange, fait rigoler ....
    quand je partage mon travail et je vois la tete des personnes qui changent a la vue de ma photo, je suis content car c'est pour moi une photo reussie

    Et la reconnaissance par un public averti est toujours un peu gratifiant, meme si ce n'est pas l'essentiel quand meme.

    Dans la photo , pour moi, les plus gros problemes de jugement sont les criteres de jugement justement ... criteres QUE subjectifs ou presque
    Dans 99 % des cas, en premier c'est ..... "est ce que la photo est belle ?" ..... puis apres on discute, si elle n'a pas passé ce premier critere c'est terminé pour elle.

    Pour moi , ce n'est pas ca, mais regardons les photos primés sur le forum, ce sont avant tous des tres tres tres belles photos.
    Original ??? pas toujours, vu parfois des centaines de fois sur le net. plus ou moins bien sur le net , avec plus ou moins de reussite mais l'originalité et la creativité ... la veritable "Touch" perso n'existe pas toujours.
    Il y a certains photographes sur le forum que je reconnais direct, pas besoin de voir le nom !.. il y a veritablement une signature personnelle, et je dois dire que ca , je prefere ca.

  12. #32
    Abonné
    Inscription
    juillet 2010
    Localisation
    Bruxelles
    Âge
    65
    Messages
    4 450
    Boîtier
    Eos 7D - 100D
    Objectif(s)
    11-16 / 17-55 / 15-85 / 100L / 18-55 STM
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Citation Envoyé par manu2019 Voir le message
    ...De part le processus de création artistique qui est totalement libre mais aussi en réponse à ce résultat, la subjectivité de la perception de l'oeuvre par le spectateur, les avis n'ont aucun intérêt. ...

    Mais je voulais aussi prendre le problème sous un autre angle: celui du créateur. Car on parle toujours du public qui ne sait pas séparer le bon grain de l'ivraie, etc... et donc qu'il est donc toujours coupable en quelque sorte car son jugement est dans la majorité totalement subjectif (de par ses goûts et sa sensibilité) puisqu'il n'a (en théorie) pas les connaissances techniques pour apprécier un travail bien fait même si ce dernier est émotionnellement médiocre.

    ... Mon seul but en jouant du piano tout seul dans mon salon c'est de me faire plaisir. Par conséquent je n'ai pas besoin d'un public. (et par ricochets de l'avis des gens).

    ...
    Un artiste quel qu'il soit en théorie devrait s'en foutre totalement de l'avis des autres car il crée pour lui même, pour son propre plaisir....
    Je crois que tu n'as rien compris au rôle social de l'artiste.
    Tu es dans une logique que je réprouve complètement. Egoïsme, autosatisfaction... Désolé.
    Le vrai plaisir du musicien, c'est de jouer pour les autres.
    Le vrai plaisir du peintre, c'est de voir son œuvre exposée à tout le monde.
    Et s'il prend du plaisir à créer, tant mieux mais ça ne peut être un but en soi.

    Tu imagines Jacques Brel n'ayant jamais chanté que dans sa salle de bain?

    Citation Envoyé par francoistn Voir le message
    je pleure car j'ai ecrit un message qui m'a pris pas mal de temps et au moment de poster ca a du bugger car RIEN !... snif ..
    Ca m'arrive régulièrement lors de longs posts écrits que j'envoie sans sauvegarder. La session peut être obsolète et le post est perdu.
    La solution pour les longs posts, faire un copié du texte, réinitialiser la session en se reconnectant et coller le texte dans une nouvelle réponse.



    **********************************************

    Modération : Merci d'utiliser la police par défaut. Le texte en couleur est réservé à la modération. Administration EOS-Numérique.

    **********************************************

  13. #33
    Abonné
    Inscription
    juillet 2010
    Localisation
    Bruxelles
    Âge
    65
    Messages
    4 450
    Boîtier
    Eos 7D - 100D
    Objectif(s)
    11-16 / 17-55 / 15-85 / 100L / 18-55 STM
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Il y a quand même un truc qui me turlupine... pourquoi amateur VS pro?

    Je sais qu'aujourd'hui tout le monde s'oppose sur tout et n'importe quoi: voiture VS vélo, vegan VS foie gras, européens VS nationalistes, riches VS pauvres... mais pourquoi toujours penser opposition comme si ces catégories ne pouvaient cohabiter.

    Exemple:
    Ça fait trente cinq ans que je fais du vélo quotidiennement dans Bruxelles, mais j'ai aussi une voiture. Il suffit de partager la route. Non, c'est trop simple, il faut dépenser des millions pour des pistes cyclables inutiles. Conséquence: mon fils se prend une commotion cérébrale sur une piste cyclable traversée par une voiture, moi je me prends des crevaisons et des chutes sur des pistes cyclables non nettoyées, non salées.

    Pour en revenir au sujet du fil, pour la photo, c'est pareil.
    Lorsque je fais des photos dans un concert, le pro passe devant, c'est normal, c'est son métier, il est payé pour ça.
    Lorsque je taille une bavette avec l'un de ces pros, il n'y a jamais de problèmes, c'est juste une question de respect mutuel.

  14. #34
    Membre
    Inscription
    mai 2019
    Localisation
    Terre
    Messages
    196
    Boîtier
    70D
    Objectif(s)
    50 f1.8 - 35 f2 - 24 f2.8

    Par défaut

    Moi , je fais des photos par plaisir MAIS pour avant tout créer une émotion.
    Moi aussi mais ce n’est pas incompatible avec le fait qu’on puisse s’en foutre totalement si l’émotion qu’on a cherché à créer touche les gens ou pas.

    quand je partage mon travail et je vois la tete des personnes qui changenta la vue de ma photo, je suis content car c'est pour moi une photo reussie
    Pas forcément, pour toutes les raisons évoquées précédemment. Leur regard et jugement restent subjectifs. Combien de fois des gens ont aimé certaines photos que je trouve plus que moyennes et à l’inverse, je m’étonne que certaines que j’ai en estime ne récoltent aucune réaction. C’est donc bien qu’on juge tous sur des paramètres qui nous sont propres et donc totalement subjectifs. De ce fait àquoi bon chercher l’avis des gens sur son travail ? Sinon ça veut dire modifier sa manière de travailler, d’être, son style pour être en phase avec ce qu’un public attend. Mais pourquoi faire ?
    L’ordre qui me semble logique est totalement l’inverse : je propose,le public dispose. C’est au public de s’adapter à l’artiste pas l’inverse. L’artiste qui veut plaire se fourvoie à mon sens.

    Et la reconnaissance par un public averti est toujours un peu gratifiant,meme si ce n'est pas l'essentiel quand meme.
    Oui mais ce « public » ce n’est pas LE public, mais une partie du public, celle qui aime votre travail. Il y aura toujours des gens (pour X raisons) qui n’aimeront pas notre travail. C’est normal et cela n’a rien de dramatique. Il faut continuer à faire ce qu’on aime et comme on le fait (avec ses qualités et ses défauts) et ceux qui apprécient viendront se fédérer naturellement autour de l’artiste. C’est tout. Et donc on trouve « son » public, mais pas LE public. Et c’est déjà très bien comme ça à mon sens. Le souci c’est que trop de gens veulent toujours LE public, le public universel en quelque sorte. C’est impossible d’autant que c’est inutile.

    Dans la photo , pour moi, les plus gros problemes de jugement sont les criteres de jugement justement ... criteres QUE subjectifs ou presque
    Tout à fait. C’est pourquoi l’avis des gens (hors spécialistes bien sûr sion cherche des conseils techniques) n’a aucun intérêt. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, qu’on me dise « j’aime votre travail » ou « vous faites de la merde » ne me fait ni chaud ni froid. Je suis ce que je suis comme je suis, je ne vais pas me renier ou essayer de m’embellir plus que je suis pour plaire aux autres ? Pourquoi devrais je plaire ?

    Il y a certains photographes sur le forum que je reconnais direct, pas besoin de voir le nom !.. il y a veritablement une signature personnelle, et je dois dire que ca , je prefere ca.
    Ben voilà. Justement, on les aime bien parce qu’ils sortent du lot, ils ont un style, un regard, etc… parce qu’ils ont su rester eux-mêmes sans chercher à faire du consensuel passe partout…avec donc le risque de déplaire aussi à une certaine partie du public.

    Je crois que tu n'as rien compris au rôle social de l'artiste.
    Ce n’est pas le sujet de la discussion. Et dans l’analyse qui nous intéresse on s’en fout totalement du rôle social de l’artiste. On ne juge qu’un résultat brut.

    Tu es dans une logique que je réprouve complètement. Egoïsme, autosatisfaction... Désolé
    Pas vraiment, il faut nuancer quand même un peu. Oui, dans une logique égoisme quand je dis que l’artiste doit créer d’abord pour son propre plaisir et c’est se plaisir qui lui apporte du bonheur. S’il cherche son bonheur dans l’approbation du public, à mon avis il fait fausse route.
    Mais pour la nuance, j’ai bien dit dans mes précédents messages, que rien n’empêche non plus l’artiste de montrer et partager son travail. Simplement, en se fichant totalement des réactions (positives ou négatives) qu’elles enclenchent car sa satisfaction n’est pas dans le regard des autres mais dans la création de ses œuvres. (Cf. Ma métaphore du gars qui prépare un plat qu’il aime bien mais qu’il va partager. Ceux qui aiment, venez à ma table et bon appétit, les autres trouvez une autre table). Donc là aussi, l’un n’empêche pas l’autre :on peut être dans une démarche créative égoiste tout en la partageant.

    Le vrai plaisir du musicien, c'est de jouer pour les autres.
    Le vrai plaisir du peintre, c'est de voir sonœuvre exposée à tout le monde.
    Non, je ne suis absolument pas d’accord. Pour certains musiciens oui, pour certains peintre, oui. Pour d’autres non. Il y a des tas de gens qui font des trucs super dans leur coin sans se sentir obligés de le faire partager au reste du monde et sont très heureux comme ça. Après le côté « dommage de ne pas en faire profiter le reste du monde » c’est un autre problème.

    Quand je joue du piano, c’est pour mon seul et unique plaisir mais je ne rechigne pas à jouer pour des amis quand ils viennent à la maison s’ils veulent partager un moment musical. Encore une fois, ma logique n’a rien de manichéenne. On peut faire quelque chose pour son propre plaisir et à l’occasion le partager. Simplement les « conséquences » de ce partage n’affectent en rien l’artiste dans sa manière d’être, de faire son travail car sa recherche du bonheur n’est pas dans cette étape finale qu’est la diffusion au public deson travail et les éventuels réactions qu’il suscite.

    Et s'il prend du plaisir à créer, tant mieux mais ça ne peut être un but ensoi.
    Et pourquoi non ? Qu’est ce qui oblige l’artiste à partager son travail ? En quoi cela serait une source de bonheur supplémentaire ?
    Tu imagines Jacques Brel n'ayant jamais chanté quedans sa salle de bain?
    Il y a certainement des Jacques Brel qui chantent dans leur salle de bain tous les jours et dont nous n’aurons jamais connaissance. Et alors ? où le problème ? Ces gens sont ils plus malheureux parce qu’ils n’ont pas leur page sur Wikipédia ? Je ne pense pas. Avons nous perdus quelques chose de notre côté? Je ne pense pas non plus car on a des Jacques Brel en devenir qui apparaitront plus tard car ils auront fait ce choix de chercher à s'imposer au public.

    Pour les Jacques Brel plus ambitieux encore inconnus du grand public ou pour qui la recherche d’une forme de bonheur passe par la reconnaissance, ils franchiront le pas d’aller exposer leur travail aux autres en espérant que le public accroche. Tout simplement. C’est une question de choix. C’est tout.

    Vous êtes dans une logique que si on a du talent on est dans l’obligation de l’utiliser, l’exploiter, le montrer et le partager. Et pourquoi donc ? Qu’est ce qui nous empêche de le garder pour soi. Pourquoi Mr Tartenpion qui chante aussi bien que Jacques Brel tous les matins sous sa douche serait obligatoirement malheureux parce que le monde ignore son talent ?S’il s’en fiche et que le simple fait de bien chanter lui apporte du bonheur, à quoi bon ?

    Malheureusement, à notre époque nous sommes plutôt dans une logique inverse. On a énormément de gens médiocres qui se croient talentueux et s’imaginent devoir partager leur « talent » au monde entier.

    Toutefois nous n’avons pas que des désaccords, carje vous rejoins totalement sur ces points :

    Il y a quand même un truc qui me turlupine... pourquoi amateur VS pro?

    Lorsque je fais des photos dans un concert, le pro passe devant, c'estnormal, c'est son métier, il est payé pour ça.
    Lorsque je taille une bavette avec l'un de cespros, il n'y a jamais de problèmes, c'est juste une question de respect mutuel.



    **********************************************

    Modération : Merci d'utiliser la police par défaut. Le texte en couleur est réservé à la modération. Administration EOS-Numérique.

    **********************************************

  15. #35
    Membre Avatar de Henri T.
    Inscription
    juin 2012
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    433
    Boîtier
    5D Mark III
    Objectif(s)
    16/35 f/2.8L III USM. 70-200 f/2.8

    Par défaut

    Pour cela, Flickr est une bonne démonstration à toute ces questions ...

  16. #36
    Membre Avatar de airwan
    Inscription
    janvier 2016
    Localisation
    Paris, Ho Chi Minh
    Âge
    38
    Messages
    1 242
    Boîtier
    70D
    Objectif(s)
    CANON 17-55mm, 70-200mm F4, 24mm STM. SIGMA 30mm Art, 120-400mm. (Entre autres)

    Par défaut

    Et sinon vous voulez pas arrêter d'écrire en jaune ? Sur fond blanc c'est illisible.

  17. #37
    Abonné
    Inscription
    juillet 2010
    Localisation
    Bruxelles
    Âge
    65
    Messages
    4 450
    Boîtier
    Eos 7D - 100D
    Objectif(s)
    11-16 / 17-55 / 15-85 / 100L / 18-55 STM
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Citation Envoyé par manu2019 Voir le message
    ...Ce n’est pas le sujet de la discussion. Et dans l’analyse qui nous intéresse on s’en fout totalement du rôle social de l’artiste. On ne juge qu’un résultat brut.


    Ça n'a aucun sens.

    Tu ne connaîtrais aucune de tes références artistiques s'ils s'étaient comportés selon ta conception de l'artiste.
    Plus de Beethoven, pourquoi composer quand on est sourd?
    Plus de Piet Mondrian ou de Kandinsky, parce que personne ne les aurait jamais vu.
    Plus de Molière qui n'aurait pas écrit pour Louis XIV.
    ...

    ou alors, on n'est pas d'accord sur le sens du mot "artiste".

    D'ailleurs, le hors sujet est là. Quel rapport entre artiste et le sujet du topic ? Aucun.

  18. #38
    Membre
    Inscription
    mai 2019
    Localisation
    Terre
    Messages
    196
    Boîtier
    70D
    Objectif(s)
    50 f1.8 - 35 f2 - 24 f2.8

    Par défaut

    Citation Envoyé par SRT100 Voir le message

    D'ailleurs, le hors sujet est là. Quel rapport entre artiste et le sujet du topic ? Aucun.
    Le rapport c'est le "statut" justement. Statut d'artiste qu'on accorde volontiers au pro et pas à l'amateur. D'où la versatilité des avis sur les travaux des uns et des autres.
    Un amateur, pour beaucoup restera toujours un amateur, donc quoiqu'il fasse, ça sera toujours automatiquement moins bien que ce que fait un pro (pour les raisons évoquées dans nos précédents messages)
    Le pro, on lui accorde "inconsciemment" toutes les qualités; celui d'être bon technicien mais aussi un artiste parce qu'il a un oeil, un regard, un style que n'a (en théorie) pas l'amateur. Ses photos ont donc (en théorie) une autre dimension que purement technique. On peut donc le considérer comme un artiste à juste titre.

    Or dans la réalité un pro peut être très technique et totalement nul sur le plan émotionnel et un amateur moins bon techniquement mais meilleur émotionnellement voire même posséder ces deux atouts. C'est pourquoi en art, (car la photo c'est de l'art, je pense que tu seras d'accord sur ce point?) c'est toujours difficile de définir ce qu'est un pro et un amateur. Aujourd'hui elle est définie sur le simple fait d'en faire son activité principale et d'en vivre. Or on peut être nul (techniquement et émotionnellement) et pour autant avoir des clients et en vivre et donc être considéré comme pro. A l'inverse on à des amateurs qui font du travail très qualitatif mais le font comme un passe temps. Il n'empêche pas que leur travail reste meilleur que celui d'un pro. D'où le problème.

  19. #39
    Abonné Avatar de francoistn
    Inscription
    août 2009
    Localisation
    Auvers
    Âge
    60
    Messages
    3 999
    Boîtier
    1 DX
    Objectif(s)
    24-70 f4 IS L, 16-35 f4 IS L, 70 200 F4 L, 100 mm L f2,8 ,150-600 sigma Sport
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Pour moi, il y a deux grosses differences entre le pro et l'amateur.
    1 - L amateur n'a pas les contraintes de resultat, et donc peut faire les photos qui veut, passer plus de temps sur une photo que le pro, qui a une notion de rentabilité. S'il veut manger a la fin du mois, il ne peut pas se permettre de passer deux mois sur une photo qui ne se vendra pas !...
    2 - Le pro n'a pas de contraintes de logistique/accessibilité ... disont c'est plus facile pour lui, d'avoir acces des lieux que l'amateur ne peut avoir. Circuit ou stade pour les photos sport, place pour les concert etc ..... et donc plus facile de pouvoir sortir des superbes clichés

    apres des blaireaux et des nuls, y en a dans tous les metiers...
    et dans toutes les activités.... l'avantage en photo c'est que ca se remarque rapidement

  20. #40
    Membre
    Inscription
    mai 2019
    Localisation
    Terre
    Messages
    196
    Boîtier
    70D
    Objectif(s)
    50 f1.8 - 35 f2 - 24 f2.8

    Par défaut

    Citation Envoyé par francoistn Voir le message
    apres des blaireaux et des nuls, y en a dans tous les metiers...
    et dans toutes les activités.... l'avantage en photo c'est que ca se remarque rapidement
    Ben justement mais le problème dont je parle (qui est considéré comme "hors sujet" par SRT100) c'est que ces nuls essayerons de justifier leur travail avec des "mais c'est mon style", "oui mais non, en fait le flou là c'est voulu" et j'en passe. Je ne compte plus le nombre de pseudos arguments qu'on a pu me sortir pour justifier ses faiblesses.

    Le souci c'est qu'avant il suffisait de leur montrer le travail de vrais pros pour qu'ils voient la différence (d'ailleurs s'ils avaient assez d'honnêteté intellectuelle, en comparant leur travail, ces gens verraient très bien qu'ils n'ont pas le niveau). Y a pas photo c'est le cas de le dire. Mais comme 1000 fois hélas, aujourd'hui dans tous les arts tout est permis on a des pros qui se sont mis à expérimenter et faire des trucs absolument horribles (les raisons c'est un autre sujets) mais facilement imitable par ceux qui manquent de technique.

    Un gars qui aurait fait un tableau dans le style de Picasso au XVIIIème on lui aurait dit que c'est de la merde car les canons de la beauté de l'époque était l'académisme. Aujourd'hui quelqu'un qui fait un pseudo Picasso, si on lui dit que son tableau est nul, il rétorquera que Picasso a fait la même chose et qu'il est considéré comme un grand peintre. En musique, c'est pareil avec la musique atonale, etc... et la photo n'y échappe non plus.

    N'en déplaise à SRT100, c'est bien là le problème et le sujet: c'est à cause de ce contexte en art (et donc en photo aussi) que l'amateur qui fera quelque chose de maladroit on lui dira sans détour, que pour le pro, on cherchera une justification, on se dira que c'est une volonté créative, etc... On lui trouvera toujours une excuse.

    De ce fait les amateurs sont condamnés à toujours être considérés comme "médiocres" ou au mieux "moyens" et les pros, quoiqu'ils fassent, toujours des bons, pouvant se permettre tout et n'importe quoi, protégés en quelque sorte par leur statut de pro.

    C'est donc les (mauvais) exemples de quelques pros qui donnent justification au mauvais travail des amateurs et qui s'en défendent toujours en appellant à la rescousse un exemple de Untel pro qui en a fait autant. Ca n'en reste pas moins de la merde, mais comme c'est un pro et son travail connu et reconnu, on a pas le droit de dire que c'est de la merde. C'est forcément le public qui est inculte et se trompe.

    Comme je le disais, le problème vient des deux camps. Du public qui est "conditionné" en quelque sorte, mais aussi certains artistes (musiciens, peintres, photographes, etc...) qui sont dans le déni de leur médiocrité et qui cherchent donc à se justifier en comparaison du travail de pros qui ont fait plus ou moins la même chose ou en cherchant à faire passer leur nullité par du style.

 

 
Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. EOS 5DII : avis de possesseurs et amateurs avertis
    Par photoenvie dans le forum EOS 5D MKII
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/02/2009, 19h53
  2. Avis aux amateurs
    Par guiche dans le forum Discussions Objectifs
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/06/2008, 07h33
  3. Avis aux amateurs
    Par PROF dans le forum Les Logiciels photo
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/03/2008, 02h27
  4. Avis aux amateurs de fleurs...
    Par Gibson dans le forum Rencontres Membres
    Réponses: 19
    Dernier message: 13/04/2007, 09h09

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 08h25.
Powered by vBulletin® Version 4.2.3
Copyright © 2019 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Search Engine Optimisation provided by DragonByte SEO (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.
Auto Closing Of Threads provided by Threads Auto Close (Lite) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.
Copyright © Eos-numerique 2004-2017
vBulletin Skin By: PurevB.com