Bonjour & Bienvenue sur EOS-Numerique
Réseaux Sociaux : Follow us on Facebook Follow us on Twitter


Sign Up






Affichage des résultats 1 à 20 sur 20
  1. #1
    Membre Avatar de jimjawa
    Inscription
    mars 2011
    Localisation
    Haut-Beaujolais
    Messages
    3 102
    Boîtier
    Canon EOS 60D
    Objectif(s)
    Du 15 au 200mm

    Par défaut Intérêt du post-traitement ?

    Nouveau venu dans le monde du Reflex numérique, je me pose des questions quant àl'utilité de logiciels comme DPP et DxO (je ne sais pas encore les utiliser).

    1) Pourquoi a-t-on besoin de retraiter les photos avec ces outils ? Toute l'attention et les réglages sophistiqués que l'on consacre à la prise de vue ne suffisent-ils donc pas ?
    2) Le post-traitement sert-il à corriger des défauts de l'image ou à la rendre artificiellement belle ? Est-ce une activité réservée aux pro ?
    3) Différence entre post-traitement et retouche ?
    4) En post-traitement, travaille-t-on image par image ou par lots ?
    5) Combien de temps ça prend ? Le jeu en vaut-il la chandelle ?
    6) J'ai lu que l'on retravaille surtout le RAW, pourquoi pas le JPEG ?
    7) J'ai un 60D qui réalise des corrections à la prise de vue : vignetage, distorsion, aberration chromatique. Dans ce cas, qu'apporterait en plus le post-traitement ?
    8) DPP et DxO font-ils la même chose ? Quel intérêt d'acheter DxO alors que DPP est livré avec l'appareil ?

    Merci de m'éclairer et si possible de m'indiquer des sites bien faits sur le sujet.


  2. #2
    Membre Avatar de BZHades
    Inscription
    janvier 2009
    Localisation
    France
    Âge
    35
    Messages
    2 227
    Boîtier
    Aps-C, Aps-H et FF
    Objectif(s)
    Cul de bouteille grand cru rouge et petit blanc sec

    Par défaut

    1- c'est un travaille qu'on laissait autrefois au photographe de quartier développant les pellicules (proposant d'ailleurs des options comme la retouche des yeux rouges, les contrastes etc.). La prise de vue reste essentielle, car si on peut tout faire sous photoshop, cela peux prendre tellement de temps, que ca en devient ridicule. Un travail en amont sur les éclairages, l'exposition, le cadrage de la photo te fait gagner un temps incommensurable. Une personne qui faisait des formations m'avais expliqué sa méthode : il laissait les élèves se planter en prenant la photo tout en se disant "je règlerai en post traitement", et montrait ensuite que là où il prenait 1h à traiter ensuite, une photo avec 2 minutes de réglages, ne mettait que 2 minutes à avoir le même rendu.
    2- le post traitement sert avant tout à sublimer la photo. On va de toute manière altérer ce que notre oeil voit (du fait qu'on voit en 3D par exemple). Le but va être de donner à la photo son écrin, faire en sorte qu'elle soit comme on la voudrait, comme le photogaphe/developpeur ressent la scène.
    3- post traitement : pour moi, c'est traiter globalement la photo (jouer sur les contraste, balance des blancs, saturation des couleurs). La retouche, c'est lorsque les traitements sont localisés (suppression d'un grain de beauté, détourage etc.)
    4- Moi je travaille par lot au maximum (car plus rapide), et les photos d'une série étant généralement prises dans les même conditions, la recette pour l'une s'applique à toutes (à quelques exceptions faites)
    5- Trop... perso, j'y consacre peut être 1 minutes par photo ? ca dépend des clichés, sur certains qui valent vraiment le coup, je peux passer plus de temps, mais généralement, je fais ça assez rapidement (sauf les traitement noir et blancs que je peaufine un petit pe)
    6- Le raw contient plus de données et a une latitude de réglage plus grande qu'un jpeg. Il permet par exemple très simplement d'ajuster la balance des blancs (puisque ce n'est qu'une interprétation des données du capteur), là où en jpeg, il faut faire un virage de couleur en tatonnant.
    7- Ca apporte tout le reste, à savoir la gestion de la couleur, des contrastes etc. gérables via les styles d'image, mais ceux ci sont vite limités en nombre et en possibilités, alors que le post traitement est beaucoup plus vaste et facile à gérer sur ordi.
    8- Peu ou prou, il interprètent les fichiers RAW, chacun utilisant sa sauce. DxO permet une correction des objectifs tiers (sigma/tamron/tokina), et a un meilleure rendu au niveau du traitement du bruit (et des corrections je trouve), mais DPP s'améliore au fil des version. Perso, je me contente de DPP, mais pense passer à Lightroom un de ces 4

  3. #3
    Membre
    Inscription
    février 2010
    Localisation
    SAVOIE
    Âge
    40
    Messages
    445
    Boîtier
    EOS1000D + flash YN-468 + 190XDB+496RC2
    Objectif(s)
    18-55 IS + 75-300 USM + SAMYANG 8mm + HELIOS 58/2 M42 + PENTACON 135/2.8 M42 + ND1000

    Par défaut

    Que tu prennes en RAW ou en JPEG, il y des paramètres qui ne sont pas modifiable une fois la photo faite : l'aspect artistique (point de vue, cadrage), iso, ouverture et vitesse. Par contre :

    1) En JPEG il y a des réglages qui ne sont pas possible sur l'appareil (reglage de la courbe de transfert), d'autres plus difficile à choisir sur le terrain (température de couleur). Pour de la photo sans difficulté pour l'appareil, choisir le RAW c'est choisir la facilité et la rapidité.

    2) Généralement le post-traitement sert à rendre ce que tu voyais, mais certains éxagèrent. Après chacun son point de vue sur "artificiellement belle", tant que la photo plait. Il y a des pro en RAW et d'autres en JPEG, tout dépend de leur impératifs.

    3) pour moi le post-traitement concerne la photo en entier, la retouche est localisé sur une zone.

    4) par lots le plus possible

    5) le moins de temps possible, souvent il n'y à rien à régler ou presque. Mais en JPEG, si on s'est trompé de BdB, on regrette le RAW quand l'action ne peut pas se reproduire.

    6) on peut retravailler les JPEG, mais rendre blanc un mur jaune est très destructif, en RAW c'est invisible.

    Je vais encore me répéter mais regarde ce topic de briceos : https://www.eos-numerique.com/sknum/...utomne-159574/
    On pourrait croire que c'est exagéré, mais la version corrigée est surement plus proche de la vérité que l'original. Là on se rend compte de l'intéret du RAW !

  4. #4
    Abonné Avatar de briceos
    Inscription
    avril 2005
    Localisation
    France
    Messages
    14 057
    Boîtier
    Canon
    Objectif(s)
    Canon EF
    Mes photos publiées

    Par défaut

    1) Parce que un reflex est plutot réglé pour donner des images douces. On peut toutefois régler le "picture style" afin d'obtenir le contraste/saturation que l'on souhaite en JPG, mais ce réglage sera appliqué à tous les clichés suivants, à moins de jongler entre les styles "paysage, portrait, standard" à chaque fois, mais c'est assez fastidieux. Pour qui ne veut pas faire de post-traitement sur l'ordinateur, je suggère un style "standard", et ensuite pousser la saturation selon le goût.

    2) Non, une mauvaise photo reste une mauvaise photo. Par contre, une bonne photo (cadrage, lumière, sujet) peut être magnifiée avec un post-traitement, souvent léger, parfois important, qui exploite au maximum toutes les informations du cliché initial.

    3) Pour moi, post-traitement = exploiter la photo pour en tirer le meilleur selon sa vision ou son envie. La retouche, c'est le rajout, le retrait d'un élément, le collage de plusieurs éléments d'une autre photo, la modification des formes, etc...

    4) On peut se baser sur une seule photo, faire son traitement, et le dupliquer sur une série de photos prises au même moment et depuis le même endroit par exemple. On peut aussi simplement corriger la balance des blancs sur toute une série en quelques clic.

    5) C'est variable. Ce qui est sûr c'est que plus tu connais l'outil (le logiciel de dérawtisation), plus tu vas vite. Me concernant avec DxO, ça peut aller de 30 secondes pour des traitements minimes (contraste/saturation/BdB) à plusieurs minutes pour des clichés comme celui-ci. (URL donnée par Gaff2). Je reviens sur le point 2. Pour cette photo, seul le post-traitement permet de rendre ce que j'ai vu au moment de prendre la photo, parce que l'oeil est beaucoup plus performant qu'un reflex. Ce n'est donc pas de la "triche". C'est justement en ne post-traitement pas cette photo que le résultat sera biaisé par rapport à la réalité.

    6) Le RAW contient beaucoup plus d'informations et on a donc beaucoup plus de marge de manoeuvre.

    7) Tout le reste, c'est à dire, gestion des tons clairs, foncés, balance des blancs, contraste, saturation, et ...

    8) Pour DxO, en plus les corrections géométriques de perspectives ou d'anamorphose permettant de corriger toutes les déformations dues à une plongée/contre-plongée vis à vis des verticales par exemple (ce qui n'est pas la même chose que la distorsion en coussinet/barillet des objectifs). A ça, se rajoute aussi, l'amélioration du piqué et du bruit basé sur des calculs entre le résultat obtenu et le résultat théorique de chaque couple boitier/objectif testé par DxO. Ceci étant dit, DPP est gratuit et permet de faire ses premiers pas en toute simplicité (même si l'interface est particulière). Ensuite, une fois les limites du logiciel atteinte, il sera temps de changer.

    En espérant avoir répondu à tes questions,

  5. #5
    Membre Avatar de Cildyddd
    Inscription
    janvier 2009
    Localisation
    Neuilly-sur-Seine
    Âge
    47
    Messages
    883
    Boîtier
    5D Mark II
    Objectif(s)
    EF 17-40 4 L / EF 24-105 4 L / EF 85 1.8 / EF 135 2 L / EF 100 Macro 2.8

    Par défaut

    Que de questions ! Chacune pourrait faire l'objet d'un post séparé

    Je croirais me lire quand j'ai posté ici pour la première fois. A longueur de discussions je ne voyais que des "très bon post-traitement", des "quel traitement !" ou des "j'adore ton traitement". A tel point que je me demandais si on parlait bien de photo moi qui visait à l'époque un saint graal : la photo parfaite à la prise de vue sans aucun travail a posteriori.

    Voici quelques réponses à tes interrogations.

    1) Pourquoi a-t-on besoin de retraiter les photos avec ces outils ? Toute l'attention et les réglages sophistiqués que l'on consacre à la prise de vue ne suffisent-ils donc pas ?
    Commençons tout de suite par dire qu'il n'est nullement obligatoire de retraiter ses photos quand on travail en JPEG. Pour le JPEG, le "traitement" est réalisé par l'appareil en fonction des nombreux réglages que tu auras choisi (correction du vignettage, balance des blancs, netteté, contraste, réduction du bruit, etc.). Si la photo ainsi obtenue te convient, ne retouche à rien ! Des milliers d'amateurs et de pros fonctionnent ainsi.
    En revanche, si tu souhaites "travailler" tes photos comme un petit potier modèle sa pâte, passe au format RAW. Dans ce cas le traitement devient en effet obligatoire car ton fichier est brut de fonderie sorti du capteur. C'est l'équivalent d'un négatif du temps de l'argentique et il va te falloir le travailler un peu comme le fait le boîtier pour un JPEG sauf que tu as un éventail d'outils bien plus large et que tu bénéficies d'une puissance de calcul bien supérieure à celle du processeur de ton boîtier

    2) Le post-traitement sert-il à corriger des défauts de l'image ou à la rendre artificiellement belle ? Est-ce une activité réservée aux pro ?
    J'aurai tendance à te répondre ni l'un, ni l'autre à ta première question. Quand je "développe" un RAW, mon but premier n'est pas de corriger des défauts mais de sublimer ma photo, de la modeler selon mon envie, selon ce que je pense avoir vu ou peut être ce que j'aurai aimé voir...
    Si tu entends par défauts un horizon pas droit, un cadrage un peu raté, des tâches sur le capteur, alors oui je post-traite aussi mes photos pour cela. Rien de pire qu'une belle photo de coucher de soleil avec un mer qui penche de 20°.
    Rendre une photo artificellement belle je ne sais pas ce que ça veut dire. La beauté c'est complètement subjectif. Des gens s'extasient devant des choses que j'estime être des bouses infâmes et je me pâme parfois devant une photo qui laisse ma femme complètement de marbre.
    Je me répète donc : le post-traitement c'est développer un fichier numérique selon tes goûts, ton humeur, ta conception du beau, ton idée première quand tu es allé shooter.
    La réponse à ta 2ème question est rapide : c'est réservé à tout le monde. C'est gratuit (DPP) et ça ne demande pas de compétences poussées.

    3) Différence entre post-traitement et retouche ?
    Si tu me permets je reformulerai ta question de la façon suivante : "Qu'est-ce qu'on entend par post-traitement ?"
    Et j'y répondrai de la sorte : on a coutume de dire qu'il y a deux types de post-traitement:
    - Le développement : comme indiqué ci-dessus c'est le fait de partir d'un fichier RAW (brut) et de le travailler pour obtenir un photo bonne à imprimer ou à publier sur le web. Le travail peut être global ou localisé. Mais tu ne transformes pas le fond. J'aurai tendance à dire que tu travailles la forme.
    - La retouche : Là tu vas toucher au fond de ta photo. Tu vas lisser une peau, gommer un arbre ou des fils électriques, etc.

    4) En post-traitement, travaille-t-on image par image ou par lots ?
    C'est comme tu le sens et fonction des capacités du logiciel que tu choisiras. A titre personnel je travaille très rarement par lot. Tout simplement parce que je ne retiens souvent qu'une ou 2 images sur une série et que j'aime bien voir le résultat précis de chacune de mes actions. Je suis rarement confronté à une série qui me permette de travailler par lot.

    5) Combien de temps ça prend ? Le jeu en vaut-il la chandelle ?
    Ca peut aller de moins d'1mn (4-5 réglages du genre correction de l'exposition, ajustement des noirs, contraste, netteté et bruit et hop !) à 10-15mn (traitement d'un fichier HDR ou exportation du fichier vers un outil spécialisé de traitement noir&blanc comme Silver Efex pro).
    Le jeu en vaut-il la chandelle ? Pas toujours je l'avoue. Je reconnais que parfois j'atteins peut-être la même qualité qu'un JPEG qui serait sortit en 1s de mon boîtier mais quand je vais redresser une perspective, recadrer, faire un beau n&b là il n'y a même plus photo.

    6) J'ai lu que l'on retravaille surtout le RAW, pourquoi pas le JPEG ?
    Simplement parce que le JPEG fait déjà l'objet d'une compression et que tu vas le détériorer rapidement si tu pousses un peu loin les réglages. Le RAW est bien plus souple. Inconvénient : le RAW est beaucoup plus volumineux...

    7) J'ai un 60D qui réalise des corrections à la prise de vue : vignetage, distorsion, aberration chromatique. Dans ce cas, qu'apporterait en plus le post-traitement ?
    La souplesse et la réversibilité ! Et c'est énorme !
    Un exemple : tu prends une scène en JPEG avec réduction du vignettage, netteté à 5 et en n&b.
    Parfait sauf que tu as une photo que tu ne pourras quasiment plus bouger. Un truc figé. Si tu en es parfaitement satisfait tant mieux mais imagine que lorsque tu reviens chez toi et que tu ouvres ton JPEG tu découvres que c'est pas vraiment ce que tu imaginais.
    Maintenant imagines toi avec la même scène mais prise en RAW. Et bien tu peux produire autant de versions de cette photo que tu le souhaites : couleur ou n&b, désaturée ou sursaturée, contrastée ou pas contrastée, avec un léger flou ou super nette, etc.

    8) DPP et DxO font-ils la même chose ? Quel intérêt d'acheter DxO alors que DPP est livré avec l'appareil ?
    Là je laisse les utilisateurs de DxO te répondre. Moi j'utilise Lightroom qui le concurrent de DxO.
    Dernière modification par Cildyddd ; 25/03/2011 à 23h04.

  6. #6
    Membre Avatar de buhbuh
    Inscription
    mars 2011
    Localisation
    Grenoble
    Âge
    41
    Messages
    1 557
    Boîtier
    5D mk3 / 430 EX II
    Objectif(s)
    24-105/f4 L IS / 70-200/f4 L IS / 50 f 1.4 / 100/f2.8 L IS MACRO

    Par défaut

    Jimjawa, perso je suis aussi un "nouveau" du reflex numérique et je ne dirais qu'un chose : Le RAW est FORMIDABLE.

    Je ne maitrise pas encore 100% de DPP et pourtant je me suis rendu compte qu'il est très bien, les photo issue d'un RAW poste traité sont :
    - dans 60% des cas un peu mieux que le JPEG
    - dans 25% des cas tous simplement "incomparable"
    - dans 5 % des cas la photo tu peux la jeter en JPEG alors que l'image issus d'un raw est sympas (souvent les surexposition - sous exposition - vignetage pour ma part)
    - Reste 10 % des cas ou les 2 sont identique ou presque ! seulement ces cas sont les plus "rapide" à post-traité genre 10 ou 15 secondes.

    En gros : depuis que j'ai mon appareil (noel) je suis passer de JPEG (noel + jours de l'an) à RAW + JPEG mais comme je me suis rendu compte que je ne garde que 3 à 10% des jgep j'ai basculé en RAW pure.

    Bref le mieux que je puisse te conseiller : essaie sur une série ou 2 en RAW + JPEG et retravail les RAW et fait en des JGEG, après passe les photos en revu et regarde celle qui te plaisent le mieux entre les photo sortie de boitier et les photo post-traité.

    Moi c'est ce que j'ai fait et j'ai adopté le RAW à 100% au bout de 2 mois.
    (pourtant je ne suis pas un pro de la photo numerique)

    Quand a savoir si DxO est mieux que DPP : je ne connais pas DxO donc je n'ai pas d'avis à te donner mais je pense que pour "commencer" DPP je le trouve très bien.

  7. #7
    Membre Avatar de jimjawa
    Inscription
    mars 2011
    Localisation
    Haut-Beaujolais
    Messages
    3 102
    Boîtier
    Canon EOS 60D
    Objectif(s)
    Du 15 au 200mm

    Par défaut

    Bonjour à tous,

    Je viens de lire et relire vos différentes contributions et je peux vous dire que j'ai appris plus de choses en 5 minutes qu'en une ou deux semaines en cherchant tout seul. Jusqu'à présent, je laissais soigneusement de côté le RAW, ne sachant pas trop quoi en faire et persuadé qu'on pouvait réussir des choses extra avec le JPEG.

    Grâce à vos explications, je vois maintenant très clairement toute la portée de l'approche RAW + post-traitement. Car il est évident que le meilleur objectif ne voit pas et surtout ne "ressent" pas les choses comme nous et que le RAW est le moyen qui permet de mettre dans l'image notre ressenti, notre subjectivité et nos valeurs esthétiques. Inutile de vous dire que ma (nouvelle) religion est faite !

    Une mention spéciale à Cildyddd pour la limpidité de son explication et à briscom pour la super illustration, et un grand merci à tous.

    Jimjawa

  8. #8
    Membre Avatar de BZHades
    Inscription
    janvier 2009
    Localisation
    France
    Âge
    35
    Messages
    2 227
    Boîtier
    Aps-C, Aps-H et FF
    Objectif(s)
    Cul de bouteille grand cru rouge et petit blanc sec

    Par défaut

    Petit exemple de l'intérêt d'un post traitement sur une image. Ca me prends 5 secondes par image, quand c'est pas moins en traitant toutes celles d'une série par lot.

    Image de base : fade et assez terne car en picture style "fidèle"

    En passant en "paysage" et en augmentant légèrement contraste et saturation, on passe de ça :



    à ça



    C'est pas forcément le meilleur exemple que j'ai sous la main, ni même le meilleur exemple tout court, ceci dit, la deuxième est objectivement plus clinquante, et subjectivement plus agréable à regarder.

  9. #9
    Membre
    Inscription
    février 2010
    Localisation
    SAVOIE
    Âge
    40
    Messages
    445
    Boîtier
    EOS1000D + flash YN-468 + 190XDB+496RC2
    Objectif(s)
    18-55 IS + 75-300 USM + SAMYANG 8mm + HELIOS 58/2 M42 + PENTACON 135/2.8 M42 + ND1000

    Par défaut

    Comme je le disais plus haut le RAW a des avantages, mais là franchement BZHades tu aurais fait aussi bien avec un JPEG (peut-être moins facilement).

    Ce que je veux dire, c'est qu'une photo moyenne en JPEG, n'est pas forcement à mettre à la poubelle. Il faut connaitre les limites du JPEG pour comprendre l'avantage du RAW.

    Sur ce forum, il y a trop de partisant du tout RAW. Une photo simple comme ci-dessus aurait pu être prise en JPEG direct. Et Il faut bien comprendre que l'importance est bien la distinction entre photo simple/piégeuse pour le boitier et pas entre photo expo/vacances.
    En vacances parfois le RAW s'impose car on ne choisit pas toujours l'heure de la visite d'une ville. Et pour une belle photo bien préparée on peut être en JPEG (je suis quand même en RAW pour ne pas avoir de surprises).

    Je ne souhaite pas convertir quelqu'un au RAW, mais bien expliquer les différences pour que chacun fasse comme il veut.

  10. #10
    Modérateur Avatar de Mnemmeth
    Inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Graz, Autriche
    Âge
    46
    Messages
    15 022
    Boîtier
    7D, 5D3 a peine deballe
    Objectif(s)
    8mm FE; Tok 12-24 F4; Zeiss 21mm; Can 35F2, 50F1.8, 85F1.8, 100L macro, 70-200F4 IS
    Mes photos publiées

    Par défaut

    euh un cliche bien leche a la pdv aurait plus d'interet d'etre pris en raw surtout pour continuer a la sublimer apres. Le tout venant oui en jpg ca depend de ce que tu veux en faire apres. Mais pour le confort d'utilisation le RAW est le plus facile pour toutes les corrections d'exposition (jpg c'est brule ou bouche point, le Raw contient encore des infos) de balance des couleurs ...

  11. #11
    Membre Avatar de Erika
    Inscription
    mai 2010
    Localisation
    Capbreton
    Messages
    918
    Boîtier
    Canon 50D et 5D Mark II
    Objectif(s)
    Canon 50/f1.8, Tamron 17/50mm f2.8 V.C, Canon 85/f1.8 USM, Canon 70/200mm f2.8 L USM

    Par défaut

    Depuis ma découverte du RAW et ses multiples et indéniables avantages, j'ai pour ma part totalement oublié le JPEG !

    Je crois bien que quiconque a goûté à la qualité potentiellement obtenue grâce à ce format brut, ne peut plus revenir en arrière en se contentant du basique JPEG...

    Vive le RAW

  12. #12
    Membre
    Inscription
    février 2010
    Localisation
    SAVOIE
    Âge
    40
    Messages
    445
    Boîtier
    EOS1000D + flash YN-468 + 190XDB+496RC2
    Objectif(s)
    18-55 IS + 75-300 USM + SAMYANG 8mm + HELIOS 58/2 M42 + PENTACON 135/2.8 M42 + ND1000

    Par défaut

    arf.. j'ai encore mal dirigé ma grenade... il ne manque plus que shamou et briceos et je suis foutu...
    Dernière modification par gaff2 ; 29/03/2011 à 11h44.

  13. #13
    Membre Avatar de Erika
    Inscription
    mai 2010
    Localisation
    Capbreton
    Messages
    918
    Boîtier
    Canon 50D et 5D Mark II
    Objectif(s)
    Canon 50/f1.8, Tamron 17/50mm f2.8 V.C, Canon 85/f1.8 USM, Canon 70/200mm f2.8 L USM

    Par défaut

    Citation Envoyé par gaff2 Voir le message
    arf.. j'ai encore mal dirigé ma grenade... il manque plus que shamou et briceos et je suis foutu...
    Désolée mais sincèrement, quel est l'intérêt de chercher des boitiers qui montent super bien en ISO par exemple, histoire de contrôler le bruit, si on shoot en JPEG avec l'impossibilité de post traiter sans dégradations significatives ?
    Sans compter qu'on inflige à nos clichés une compression supplémentaire pour l'utilisation sur le Web !

    Pour ma part, je n'ai pas la prétention de sortir des JPEG parfaits (je vous rassure, des RAW non plus d'ailleurs )
    Dernière modification par Erika ; 29/03/2011 à 11h42.

  14. #14
    Membre
    Inscription
    février 2010
    Localisation
    SAVOIE
    Âge
    40
    Messages
    445
    Boîtier
    EOS1000D + flash YN-468 + 190XDB+496RC2
    Objectif(s)
    18-55 IS + 75-300 USM + SAMYANG 8mm + HELIOS 58/2 M42 + PENTACON 135/2.8 M42 + ND1000

    Par défaut

    Je vois 3 inconvénients d'ordre pratique au RAW, mais bien sûr aucun inconvénient d'ordre qualitatif :
    - le RAW ça prend de la place sur le disque dur et c'est long à afficher (mon pc est vieux)
    - quand ma femme choisit des photos à tirer, elle ne peut pas envoyer des CR2 et n'a pas le temps de faire des JPEG.
    - quand je suis chez des amis et que je viens de leur tirer le portrait, ils ne savent pas quoi faire ces foutus fichiers !.. et ils n'en voient pas l'intéret ni la différence... et parcequ'ils veulent les photos tout de suite.

    Voilà chacun son choix, mais il faut être au courant...

  15. #15
    Modérateur Avatar de Mnemmeth
    Inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Graz, Autriche
    Âge
    46
    Messages
    15 022
    Boîtier
    7D, 5D3 a peine deballe
    Objectif(s)
    8mm FE; Tok 12-24 F4; Zeiss 21mm; Can 35F2, 50F1.8, 85F1.8, 100L macro, 70-200F4 IS
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Citation Envoyé par gaff2 Voir le message
    arf.. j'ai encore mal dirigé ma grenade... il ne manque plus que shamou et briceos et je suis foutu...


    L'interet du jpg est present notament pour les photographes sportif qui doivent envoyer les fichiers de suite au journal et quasiment finalise, la le raw est a oublier.
    Ailleurs je ne vois pas forcement son interet a part en etant masochiste et aimer se faire mal en chouinant lors de la pdv

  16. #16
    Modérateur Avatar de Mnemmeth
    Inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Graz, Autriche
    Âge
    46
    Messages
    15 022
    Boîtier
    7D, 5D3 a peine deballe
    Objectif(s)
    8mm FE; Tok 12-24 F4; Zeiss 21mm; Can 35F2, 50F1.8, 85F1.8, 100L macro, 70-200F4 IS
    Mes photos publiées

    Par défaut

    Citation Envoyé par gaff2 Voir le message
    Je vois 3 inconvénients d'ordre pratique au RAW, mais bien sûr aucun inconvénient d'ordre qualitatif :
    - le RAW ça prend de la place sur le disque dur et c'est long à afficher (mon pc est vieux)
    - quand ma femme choisit des photos à tirer, elle ne peut pas envoyer des CR2 et n'a pas le temps de faire des JPEG.
    - quand je suis chez des amis et que je viens de leur tirer le portrait, ils ne savent pas quoi faire ces foutus fichiers !.. et ils n'en voient pas l'intéret ni la différence... et parcequ'ils veulent les photos tout de suite.

    Voilà chacun son choix, mais il faut être au courant...
    le point 1 je te l'accorde (enfin bon le jpg haute qualite fait combien 50% 60% de moins en taille ca relativise un peu)
    Point2: Moui 5min le temps d'ouvrir LR (ou DPP) et trouver l'image et en faire un jpg en export bonen qualite
    Point3: ont ils reelement besoin des originaux ou de la transformation/sublimation que tu en fais apres? Donner un resultat bacle moui bof

  17. #17
    Membre
    Inscription
    février 2010
    Localisation
    SAVOIE
    Âge
    40
    Messages
    445
    Boîtier
    EOS1000D + flash YN-468 + 190XDB+496RC2
    Objectif(s)
    18-55 IS + 75-300 USM + SAMYANG 8mm + HELIOS 58/2 M42 + PENTACON 135/2.8 M42 + ND1000

    Par défaut

    Je précise : tirer le portrait autour du barbecue, et en contre-jour je préfère le RAW... et si je sort le flash, oula voila le paparazzi ! On vit dans un monde pressé.
    Mais moi j'aime bien avoir des photos souvenir bien faite, alors je shoote en RAW.

    Je donne juste des inconvénients puisque personne ne le fait... mais je suis en RAW la plupart du temps.

  18. #18
    Membre Avatar de Erika
    Inscription
    mai 2010
    Localisation
    Capbreton
    Messages
    918
    Boîtier
    Canon 50D et 5D Mark II
    Objectif(s)
    Canon 50/f1.8, Tamron 17/50mm f2.8 V.C, Canon 85/f1.8 USM, Canon 70/200mm f2.8 L USM

    Par défaut

    Le RAW prend de la place, ok, mais quand on voit les sommes que nous sommes prêts à mettre dans le matos photo, je trouve qu'on peut ajouter un DD pour un résultat autrement plus qualitatif !

    C'est toujours les mêmes incohérences. On cherche le meilleur en terme de boitiers et d'objectifs pour nos clichés, et on opte pour la solution destructrice (à savoir le JPEG) envers les résultats obtenus !

    A "l'inconvénient" n°2, je répondrais que je n'envoie jamais une photo au sortir de l'appareil, elle passe forcément sur l'ordi rien que pour diminuer sa taille. Ca ne prend donc pas franchement plus de temps, sauf à vouloir rattraper une photo moyenne qui le serait de toute façon en JPEG et à coup sûr le resterait !

    Ma réponse au n°3 se situe dans la même veine que celle du 2, je ne donne pas non plus les clichés bruts de pomme

  19. #19
    Membre
    Inscription
    décembre 2009
    Localisation
    France
    Âge
    43
    Messages
    1 248
    Boîtier
    Canon EOS-7D
    Objectif(s)
    24-105f/4 L IS USM, 85 f/1.8 USM, 70-200f/4L IS USM

    Par défaut

    Pour répondre à la question... il faut connaitre les différences fondamentales entre les 2 types de fichiers.

    Le fichier jpg est un fichier déjà traité par le processeur de ton appareil, cela a déjà été dit. C'est le format connu et supporté par tout le monde et utilisé au final pour que le lambda conserve la photo. Cependant le fichier jpg c'est une photo qui a subit une compression dite "destructive"... En fait afin de compresser au maximum, on prend la photo d'origine et on lui applique une transformation dans le domaine spectrale et on lisse mais on ne reconverti pas et on compresse par la suite avec une compression non destructive... c'est cette partie destructive qui permet d'avoir un fort taux de compression, mais qui au passage réduit fortement les informations contenues par la photo. Donc en fait le jpg n'a conservé que les informations spectrales, mais pas les informations de pixels... c'est à la lecture de la photo que le tableau de pixels est reconstruit.
    En fait, les traitements appliqués par le processeur de ton appareil, supprime déjà une partie des détails pas forcément visible par l'oeil mais dont tu peux tirer parti avec un soft de post-traitement, en les faisant ressortir. Ensuite la compression fait le reste, de plus tu ne sais pas quel paramètre de qualité ton appareil utilise pour sa compression... le facteur de qualité allant de 1 a 100%... il est généralement de 80%, ce qui signifie qu'en plus de toutes les infos qui ont disparue car jugées inutiles... on applique une destruction pour retirer cette fois des pixels de couleurs jugés superflux.
    Là où réside le problème, c'est donc que le format jpg ne stocke pas les pixels mais bien les informations spectrales... Cela signifie que ton soft va reconstruire le tableau sur lequel il va travailler, mais pour le sauvegarder va à nouveau devoir le reconvertir dans le domaine spectrale... des données vont encore passer à la trape... à chaque sauvegarde d'un JPG on supprime encore des éléments.
    Donc lors de la création du fichier, cela va... mais dès qu'on a commencer à l'éditer... plus rien ne va.
    Le jpg est un format qui est parfait pour stocker une composition dans son état final, sans travail ni rien. Il n'est pas du tout adapté par conséquent à du traitement postérieur. C'est idéal si tu prend une photo de quelqu'un chez lui, et que tu veux lui donner de suite, ou si tu a des contraintes de temps de livraison, si tu n'a pas ton équipement pour post-traiter la photo avec toi, par exemple.

    le RAW est un format comme déjà dit brut de fonderie... il sort à même ce que le capteur a "capturé", avec toutes les informations. D'ailleurs tu remarquera qu'en sortant 2 photos avec ton appareil en lui demandant d'utiliser RAW+Jpg... tu trouvera la version jpg plus agréable à regarder... c'est normal. Deja les traitement effectués par l'appareil sont figé sur le jpg pas sur le RAW.
    Pour t'en persuader, prend une photo en monochrome sur ton appareil en jpg et en RAW, les aperçus tes les affichent toutes 2 en N&B... ensuite entre les 2 dans un logiciel de post-traitement type DxO ou Lighroom et tu va voir que ton RAW va apparaitre en couleur, mais pas ton JPG !

    autre détail également, quand à la surexposition/sous exposition avec le format RAW... ce format stocke des quantités d'informations non visible par l'oeil, surtout dans les hautes lumières totalement non visible (je veux dire qu'elle différence ton oeil fera t-il entre un blanc et un blanc avec plus d'énergie...)
    surexposer de +1IL ou +2IL un sujet permet de le récupérer quand tu trravail en RAW... l'inverse est vrai et permet également d'avoir capturé des infos que l'on veut faire ressortir mais que l'on aurait pas pu autrement... c'est impossible en JPG.

    pour ce qui est du logiciel...
    DPP, Dxo Optics Pro ou Lighroom...
    DPP est gratuit et fourni avec le boitier... il permet de faire pas mal de choses et est un bon atout pour commencer, il ne nécessite pas forcément un monstre pour bien fonctionner.

    DxO optics pro coute en moyenne 150€ voir plus si tu as besoin d'une version élite (boitier 1D/5D par exemple) et ne possède pas forcément plus de fonctionnalités que DPP mais est probablement plus facile à prendre en main. De même la base de données objectif+boitier très étendue permet de corriger les problèmes inhérents aux couples... anamorphose, distorsions, vignettage très visible... il possède aussi des effets sympa mais il est plus adapté pour le travail photo par photo.

    Puis tu as Lightroom qui lui coute 300€... on est plus dans la même gamme, et la palette des outils, et des possibilités est largement plus élevées, quand à ces possibilités de sorties aussi, car il peut te sortir ta galerie web directement exploitable et exportable sur un site directement...
    Il permet aisément le traitement par photo ou lot, il dispose même d'options super pour le traitement par lot comme la synchronisation des éléments que tu veux voir propager. Tu traite la première, sélectionne la série, tu choisi synchroniser le développement, tu choisi les paramètres à synchroniser et tu admire...
    Il supprime aussi si tu lui demande, les doublons... ou photos qu'ils jugent être des doublons, et il ne se trompe guère. cela peut arriver sur une rafale ou un double déclenchement trop court due à la sensibilité du bouton de déclenchement.

    En revanche, et c'est un détail à connaître... malgré son prix élevé, et sa souplesse, ses algorithmes encore plus poussés que ceux de DxO... sa très grande rapidité toujours rapport à DxO... sa base de données des objectifs est moins grande... avec LR il est préférable de rester avec des objectifs Canon sur des boitiers Canon.

    Disons que sur LR il est difficile d'avoir une idée de la base de données qui est fixe, contrairement à DxO où les modules se téléchargent automatiquement sur le net, et gratuitement, dépendant toutefois de l'édition pro/élite que tu as choisie.

    Pour les avoir tous utilisés, je préfère de loin Lightroom, qui me permet finalement de ne conserver que les originaux, directement dans des catalogues et donc attachés avec leur réglages, ou les réglages spécifiques à des copies virtuelles.
    Dès que mes photos sont importées dans les catalogues LR je les supprime de la carte mémoire, et même du catalogue...
    Attention toutefois, Lightroom bien que nettement supérieur aux 2 autres en terme de souplesse d'utilisation, et en terme de performances, est également plus difficile à prendre en main de premier abord... il faut un certains temps d'adaptation... la quantité d'options pour chaque chose n'arrange rien d'ailleurs...

    (Avant que certains ne se plaignent... techniquement parlant le jpg utilise une transformation en cosinus discrète, ce qui lui permet d'obtenir non plus un plan de pixels, mais un plan d'informations chromatiques, et c'est là dessus qu'il travail, et c'est ce plan qu'il stocke, ça permet de gagner à tous les niveaux car il à moins d'informations à stocker, sur lequel il effectue en plus une compression non destructive. de plus l'opération inverse permettant d'obtenir le tableau de pixels étant très rapide... il y a tout à gagner à ne pas stocker le tableau de pixels comme on le fait en BMP ou sur des formats sans perte pro comme le TIFF, car plus de données... le simple fait d'appliquer une transformation provoque des dégradations sur l'image, sans parler ensuite des filtrages que l'on applique en fonction du niveau du qualité demandé, et du niveau de compression voulu...)
    Dernière modification par cinemania ; 29/03/2011 à 16h25.

  20. #20
    Membre Avatar de bazouka
    Inscription
    septembre 2006
    Localisation
    RENNES
    Âge
    38
    Messages
    1 180
    Boîtier
    CANON 1D MKIII
    Objectif(s)
    |Canon:50,85,35 mm |Tamron:28-75; 90 SP Macro |Sigma 15-30EX| |Samyang 8mm|+ 580EX

    Par défaut

    WAwwww moi qui pensait m'étaler un peu trop, tu as certainement un des messages les plus longs que j'ai lu ici, chapeau pour ton sérieux !

 

 

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. post-traitement ?
    Par debutant dans le forum Discussions techniques
    Réponses: 30
    Dernier message: 23/08/2010, 00h20
  2. HDR post traitement
    Par szyzg1 dans le forum [Paysage]
    Réponses: 10
    Dernier message: 23/04/2010, 23h29
  3. Post traitement du RAW
    Par RD16 dans le forum Atelier Retouche
    Réponses: 8
    Dernier message: 11/07/2008, 14h33
  4. DPP et post-traitement
    Par ge29 dans le forum Discussions générales
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/01/2006, 14h20

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 04h39.
Powered by vBulletin® Version 4.2.3
Copyright © 2021 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Search Engine Optimisation provided by DragonByte SEO (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2021 DragonByte Technologies Ltd.
Auto Closing Of Threads provided by Threads Auto Close (Lite) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2021 DragonByte Technologies Ltd.
Copyright © Eos-numerique 2004-2017
vBulletin Skin By: PurevB.com